En direct du colombier de Serge Oboeuf

27 juin 2017

Faut il l'appeler "le rescapé"

Une histoire qui finit bien, que je vous raconte.

Le week-end dernier était marqué à la fois par le retour de Pau et mon obnubilation sur d'un oiseau tombé dans ma cheminée.

En effet, mercredi passé le 21 juin au matin, lors d'une volée matinale habituelle, un pigeon de 2 ans manquait à l'appel. Le 284567/15, un 18 mois issu de mes reproducteur, du "159" plus exactement. Force d'accepter ce constat, je m'en faisais une raison, un rapace, un accident, bref "la malchance".

Mais dimanche vers 13h00, petit roupillon quotidien dans le canapé de la salle à manger. Un moment de relax, bien mérité, mais très vite perturbé par un bruit bizarre d'oiseau en détresse se débattant au niveau de la cheminée. J'en étais sûr, c'était mon 2 ans manquant qui était tombé dans la cheminée du toit entre la buse et le boisseau. Après plusieurs tentatives de démontage de l'insert, il fallait bien s'y résoudre, la bête était bien condamné à mourir chez moi dans mon "foyer".

DSC09855

Façade insert côté salle à manger

d'où le bruit venait

Lundi, nouvelle tentative de sieste et rebelotte l'oiseau me faisait comprendre qu'il était toujours là et bien vivant après 5 jours de cachot sans boire, sans manger et sans espace.

Sans attendre, je passai un coup de fil au chauffagiste, pour qu'il vienne me conseiller sur la chose. Et malheureusement dès son arrivée, il me confirma que l'affaire était "cuite", impossible de démonter l'insert.

C'est ma fille qui, présente à ce moment là, nous conseilla de regarder sur l'arrière. Car il faut savoir que l'insert est venue prendre place après plusieurs années où la cheminée était centrale aux 2 pièces, salle à manger et cuisine. Donc une fois l'insert posée côté salle à manger, la face cuisine avait été bouchée par des blocs yton, genre de bloc cellulaire isolant.

Ni une ni deux, les blocs situés sous la dalle d'origine étaient mis en miettes sous ma détermination à vouloir coute que coute sortir la bête de cet enfer.

DSC09852

Côté cuisine à l'arrière de l'insert

DSC09850

Le petit passage de récupération à l'arrière de l'insert

Et devinez; le 284567, mon écaillé noir était bien coincé entre le tubage et la brique avec ses pattes posés sur l'insert (heureusement que nous sommes en été).

Pas trop abîmé, un peu poussiéreux, mais pas trop fondu et pourtant ça faisait bientôt 6 jours que l'oiseau était séquestré.

DSC09856

Notre rescapé

Vite remis en liberté où il effectua quelques tours d'honneur avant de reprendre sa case avec acharnement et boire enfin la potion que je lui avais préparé avec "soulagement " (eau, bicarbonate et sucre). L'équivalent d'un verre à vin a disparu d'un seul trait, puis les petites graines ont pris le relais.

Déjà le lendemain du sauvetage, l'animal semblait naturel, comme si de rien n'était. Mais par respect, l'écaillé noir "NOIR" ne fera pas partie de l'équipe de 2 ans prévue pour St Vincent ce week-end. Il aura bien le temps de me surprendre encore. En tout cas il marque un 10/10 sur l'échelle de la vitalité naturelle, un critère plus qu'intéressant pour la suite des évènements.

Petit anecdote qui m'a certainement motivé dans cette affaire de sauvetage, c'est qu'après analyse des pigeons constatés de Pau, le 1er constaté à 18h01, le 303273/14, 2ème à St Omer, 37ème au national, qui est un fils également du "159", se révèle être le propre frère du 284567/15, notre fameux rescapé de la cheminée. 

DSC09862

Son frangin, 1er tombé à Pau

Voilà à quoi peut se résumer un agréable lundi, après le passage d'un week-end maussade avec la perte de 3 pigeons.

Mais je suppose que vous avez tous une autre histoire similaire ou aussi rocambolesque, à raconter. C'est tout ça aussi la colombophilie.

A bientôt 

Posté par Serge OBOEUF à 22:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Un goût d'inachevé

C'est un peu le sentiment ressenti au dépouillement de Pau. Certes il ne faut pas négliger les prouesses réalisées par les amateurs qui ont su mettre leurs bolides, samedi, sur le bon couloir de la piste. Car il fallait la tenir la ligne avec ce vent de "....." pour espérer être au top 10. Un poil de "nénette" à côté et hop ! il était trop tard pour rectifier, c'était foutu pour ce coup-ci. D'ailleurs de grosses écuries en ont été victimes.

Le mytique, l'emblématique, le symbolique Pau balayé d'un coup par un Mont de Marsan. Car nos organisateurs, à la vue de la météo annoncée médiocre sur Pau, avaient à juste titre, changé de lieu de lâcher. Mont de Marsan était le nouveau lieu propice au lâcher du samedi.

Pau 831 km, Mont de Marsan 769 km, une étape raccourcie de plus de 60 km, soit environ 1h de vol en moins, est-ce raisonnable pour un inter ?

Résultat certains amateurs et concurrents à la fois se retrouvent avec des distances inférieures à 675 km, est-ce raisonnable pour un inter ?

N'était-il pas plus raisonnable de partir sur Tarbes ou Bayonne pour garder cette base des 800 km.

Peut-être que NON apparemment, on en saura plus plus tard.

Sinon ici le bal avait bien commencé avec un pigeon à 18h01 le 303273/2014, un fils du "159" (Maison / Bavencoff X  Mana Eva / L. Thorel). Annoncé 2ème à S Omer et 37ème au national, derrière Mister "Freud" de Lespesse (62190). Un sacré coulon celui là, que du bonheur pour l'ami Yves Thery.

159 2

Le "159"

Puis 6' plus tard à 18h07 le 152701/2012, un pur L. Bodart. C'était déjà fait connaître au Marseille de 2015. Annoncé 3ème au départ, mais rectifié 4ème par la suite et 53ème au national

Et puis le gouffre jusqu'à 18h59, 19h26, 19h37, 19h50 et le dernier pour la journée à 19h58. 2 autres au matin et manque encore 3 pigeons, 1 de 4 ans (il avait à son actif, Agen inter, Narbonne, Pau et St Vincent soit 4/4 aux inters) et 2 de 3 ans, dont un primé à Narbonne de l'an passé. ils ont dû commettre la faute cruciale ??. C'est ça aussi les inters, ça ne pardonne pas, c'est le prix à payer pour y participer et c'est non négociable.

Avec un peu de chance, certainement 4 ou 5 prix au national et peut-être 7 à l'inter. Résultat correcte mais au niveau des désignés bien classés, peu faire mieux: 9ème, 2ème, 11ème, 3ème, 4ème, 1er, 10ème. Les 6 et 7 au matin, manquent les 5, 8 et 12. 

Une partie ira à St Vincent, l'autre à Marseille. Mais laissons passer Barcelone avant. 

Posté par Serge OBOEUF à 00:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 juin 2017

Belle bagarre en perspective

Alors que les chiffres sont en baisse à tous les niveaux de la colombophilie, seul ceux concernant les concours internationaux sont en hausse.

Pour ce premier concours international de Pau, rien que sur St Omer, de 309 en 2016 on passe à 391 pigeons enlogés par 70 amateurs cette année et je ne parle pas du dépôt d'Hazebrouck, qui lui, fait exploser ses compteurs en passant de 309 pigeons à 420 pour 64 amateurs.

Idem au niveau national avec une augmentation de plus de 900 pigeons, de 2862 en 2016 à 3764 en 2017, soit 902 en plus.

Au niveau international, voici les chiffres:

Capture

Les chiffres parlent d'eux mêmes

Une preuve flagrante que ces concours lointains sont de plus en plus prisés par les amateurs en quête de sensations nouvelles. D'autant plus que cette spécialité, jadis réservée à une minorité, s'est fortement démocratisée permettant, aujourd'hui, à des gens comme vous et moi de pouvoir y prétendre et pourquoi pas y décrocher le jackpot comme d'autres amis du dépôt l'ont déjà réalisé: Manuel DELMOTTE pour Pau en femelle, Philippe DEU pour Barcelone et Claude LEDOUX pour St Vincent. A qui le tour ??

La cuvée 2017 sera très très chaude, jusqu'au point que nos organisateurs ont demandé aux dépôts de limiter le nombre de pigeons à 16 par panier. Décision intelligente, en espérant que ce sera les mêmes qui donneront l'autorisation d'ouvrir les paniers au moment opportun pour nos pauvres bêtes, c'est à dire le plus tôt possible ! Et non comme au Barcelone de l'an passé, où les organisateurs de CUREGHEM CENTRE INTERNATIONAL avaient libéré nos pigeons à " 11h15 ". Les assassins !!

Capture

Forte Chaleur au menu

Et question vent ?:

Capture

Mieux pour les pigeons que pour nous

Effectivement si le vent est prévu à dominance Ouest, ils ne nous aidera pas à faire la différence. Mais il sera bénéfique pour tous les pigeons qui auront déjà à pallier cette chaleur étouffante. Donc un peu de "fraîcheur" venue de la mer ne pourra que leur faire du bien. Maintenant nos costauds seront faire la différence et s'imposer comme il se doit.

Bonne chance à tous.

Posté par Serge OBOEUF à 12:56 - Commentaires [12] - Permalien [#]

15 juin 2017

J - 5 pour Pau

Nous sommes à 5 jours de l'enlogement de Pau, première épreuve emblématique du calendrier des internationaux. Un RDV habituel tant attendu pour tous les amoureux de ces étapes lointaines, où chaque retour apporte une anecdote qui reste à jamais gravée dans les esprits.

Pour ma part, ma 1ère confrontation remonte à 2009, 1 an avant mon départ à la retraite: 4 pigeons engagés / 1 prix. Je m'en rappelle encore comme si c'était hier. A cette époque je n'avais pas encore mis d'alarme à mes trappes et j'attendais impatiemment devant le pigeonnier. Et à 20h37, se pointait de pleine direction mon 026686/2007 nommé depuis cette époque, mon fameux "Plumes Blanches", il n'avait que 2 ans et il venait de marquer de son empreinte un long chemin d'une carrière de bonheur pour moi. D'ailleurs il avait engrangé cette même première année de participation aux inters, Tarbes et Perpignan dans la foulée, puis Barcelone et Perpignan les années suivantes. De quoi me donner de bonnes raisons de continuer à jouer ces épreuves avec son origine. C'est pour cette raison qu'il vit encore aujourd'hui des jours heureux dans le compartiment des reproducteurs. 

Plume Blanche

Aujourd'hui à 10 "piges", il est toujours aussi "biau"

2010: 7 pigeons / 5 prix avec les 1, 2, 3, 4, 5 premiers marqués (11ème, 37ème, 83ème, 222ème, 262ème au national). Autre anecdote, mais je vous la narrerai une autre fois.

2011: 5 pigeons / 2 prix

2012: 5 pigeons / 0 prix. Malgré ce départ catastrophique, j'arrive à refaire mon handicap sur les 5 autres concours et remporte le championnat de St Omer

2013: 5 pigeons / 3 prix au national et 5 prix à l'international

2014: 5 pigeons / 2 prix

2015: 7 pigeons / 3 prix

2016 12 pigeons / 8 prix, avec ce fameux coup de "Pau", 3 pigeons en 4' et 8 pigeons pour 22h00

2017, 12 pigeons sont prévus / ..............

L'équipe devrait être composée de:

1- 086901/11 (3 participations primées)

2- 152701/12 (2 participations primées)

3- 110862/13 (1 participation primée)

4- 086917/11 (2 participations primées)

5- 110865/13 (1 participation primée)

6- 085935/11 (1 participation primée)

7- 110835/13 (1 participation primée)

8- 303291/14 (une première)

9- 303273/14 (         "         )

10- 303274/14 (         "         )

11- 303314/14 (         "         )

12- 303295/14 (         "         )

Voilà, normalement l'équipe qui sera conduite au dépôt de St Omer, lundi prochain le 19 juin après-midi, pour un lâcher prévu le vendredi 23 juin.

Enlogement à partir de 14h30 jusque 18h30 au local, chemin des Bruyères, entrée de l'Hippodrome, 62129 Longuenesse

Ramassage des paniers vers 19h30
Responsable de la mise en loge, Michel Dubois 0677851852
Voici quelques infos sur les frais:

Capture

Résultat de recherche d'images pour "n'oubliez pas"

L'attestation de vaccination avec la facture et l'ordonnance relatives aux vaccins utilisés

et la liste de correspondance de vos pigeons

 

Et voilà, il n'y a plus qu'à.

Capture

 Bonne chance à tous !

 

Posté par Serge OBOEUF à 15:07 - Commentaires [4] - Permalien [#]

12 juin 2017

Derniers préparatifs pour Pau

Pourtant prévu pour Pontoise comme dernier concours en société, les 12 de Pau sont allés se faire les ailes à Langeais. 388 au lieu de 162 km, vous allez me dire que c'est du simple au plus du double.

Effectivement ma décision, en dernière minute, de changer de concours m'est venu du fait que le vent annoncé une nouvelle fois du Sud, allait faire de ce 160 km une ballade un peu rapide, équivalente à une bonne volée à la maison......

Donc pour corser un peu plus l'affaire, ces messieurs de Pau sont allés à Langeais et ses 388 km et ses 5 heures de vol pour les premiers. La seule inquiétude était qu'ils partaient pour 2 jours, avec le risque de contamination possible au panier lors des repas "picnic" sur la paille souillée. Un risque non n'égligeable.

C'est pourquoi peut-être que d'autres amateurs très sérieux pour les places d'honneur, choisissent comme dernier concours préparatoire, une étape de vitesse où le repas n'est pas compris. Comme d'autres préfèrent leur accorder une troisième semaine de repos supplémentaire avec un entraînement privé. Chacun sa sauce, on ne retiendra que l'arrivée du jour "J".

Sinon voici l'arrivée des prochains Palois:11h56 un 3 ans, 12h02 un 3 ans, puis la vieille garde à 12h11 avec le "917", 12h12 le "701", 12h13 le "862" , 12h21 le "865", 12h21 le "901", 12h46 un 3 ans, 12h48 le "835", 12h48 un 3 ans, 12h51 le "935" et le dernier le 303295/14 un 3 ans dans l'après-midi. Résultat 2 prix. A noter qu'à part le 1er le "314" avec son attérissage plutôt "écrasant", les autres se sont posés avec délicatesse et souplesse sur la planche d'arrivée, sans turbulance, sans déséquilibre, bref comme des artistes qui sortent de la piste.

On verra dans 15 jours, la piste Paloise risque d'être un peu plus coriace.

Les 26 yearlings étaient également de la partie: 11h54, 54, 56, 58, 12h01, 01, 02, 02, 04, 15, 17, 22, 22, 31, 36, .........Manque encore un. Résultat 9 prix.

Quant aux autres, les 12 vieux prévus pour Barcelone et St Vincent inter sont allés à Jarnac avec les 15 autres 2 ans, eux prévus pour St Vincent CALC.

Leurs arrivées: 14h04, 07, 18, 22, 28, 36, 36, 36, 41, 46, 52, 58, 15h09, 11, 17, .........jusque 19h pour les derniers. Manque encore un 2 ans.

Les choses se précisent, nous serons bientôt fixé sur la qualité de l'équipe 2017.  

A eux de se distinguer maintenant !

Bonne semaine.

Posté par Serge OBOEUF à 22:43 - Commentaires [2] - Permalien [#]


29 mai 2017

Le Mans, en souffrance

Capture

Chef, vite un petit verre

Une première étape différente des autres de par sa chaleur excessive et rapide qu'ont du supporter les pigeons tout au long de ce périple. Peut-être moins significative lors du vol de retour, où le vent malgré sa venue de l'Est mélangé avec celui du Sud avec peut-être quelques passages orageux, n'étaient certainement pas les facteurs déterminant dans ce concours. Non, c'était bien à mon avis, cette chaleur étouffante qu'ont dû subir nos pigeons depuis leur ramassage de vendredi soir. Et quoi faire ?

Abreuvoir avec eau fraîche ou pas, le ressenti de cette fournaise l'emportait sans possibilité d'y remédier. Un ressenti de plus de 38° à l'extérieur, vous laisse imaginer celui dans les camions supporté par nos "esclaves à plumes", sans oublier le personnel attitré à cette difficile tâche.

Donc pas étonnant de voir certains de nos pigeons revenir et se poser comme des "loques" sur les trappes avec comme seul objectif, celui de la fontaine.   

Et pourtant il faut s'y préparer, à en croire nos experts, ces conditions seront certainement de plus en plus courantes.

A la maison, pas d'inquiétude, une arrivée à la "température" de cette première difficulté notable.

Capture

Mais tous étaient au bercail pour souhaiter bonne fête à maman

Chez les vieux: 12h02, 06, 06, 09, 09, 10, 12, 13, 16, 17, 18, 20, 23, 25, 25, 25, 26, 26, 26, 28, 28, 29, 33, 37, 44, 44, 53, 59, ......13h39 pour le 36ème sur les 39 de départ. 10 prix au résultat de secteur. Chose impressionnante, c'est l'arrivée du 9ème à 12h16 le "862". La tête à Blois puis à Bourges, fait encore son prix aujourd'hui, il s'est posé ce coup ci comme un avion à qui il manquait les roues. Il avançait en ramant avec ses ailes jusque la fontaine, pour boire cette eau miraculeuse qui lui redonnait d'un coup, ses 2 pattes bien "présentes" et sans blessure.  

Chez les 1 ans célibataires: 11h50, 53, 56, 59, 12h09, 12, 16, 21, 22, 23, 31, 32, 40, 48, 51, 57, 13h03, 04, 08, ......14h15 pour 24ème sur les 26 engagés. 7 prix au résultat d'entente. Et oui, 4 yearlings avant le premier vieux. Les choses semblent se mettre en place pour eux.

Après avoir avalé plus de 1000 km en 15 jours, repos maintenant une quinzaine jours. Avec un sentiment de satisfaction avec ce dernier concours de demi-fond, rendu un peu plus difficile en comparaison des autres et c'est tant mieux.

Bonne semaine.

Posté par Serge OBOEUF à 09:50 - Commentaires [9] - Permalien [#]

25 mai 2017

Prudence pour samedi

Pour les amis du secteur de Burbure, mais également pour ceux situés sur la ligne de vol en direction des "Rosbeef", attention aux "vagues" de pigeons anglais qui pourraient bien, à leur insu, en embarquer quelques uns des nôtres.

Samedi 27 mai à Burbure (parc d'activités des Allots-Jean)

à partir de 7h00, lâchers de pigeons anglais:

Capture

Sur le haut Burbure

20160527_131440

 

20160527_131508

C'était l'année passée

20160527_131536

Burbure is very beauteful

20160527_131631

Allez "Gérard" il est l'heure de lâcher !

Posté par Serge OBOEUF à 08:05 - Commentaires [4] - Permalien [#]

23 mai 2017

Bon à savoir

A noter dans vos agendas, si ce n'est pas encore fait:

St-Vincent du 14 juillet reculé au samedi 15 juillet

Enlogement le mardi 11 juillet.

Compte tenu de la fête nationale du vendredi 14 juillet, un jour auquel aucun pigeon ne pourra être lâché en France, le concours de St.-Vincent sera organisé cette année le samedi 15 juillet avec enlogement le mardi 11 au lieu du lundi 10 juillet
Qu'on se la dise !

Posté par Serge OBOEUF à 14:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Belle initiative

Résultat de recherche d'images pour "une idée"
Belle initiative !

Pour éviter tout problème de dernières minutes, nos amis des Flandres propose une réunion d'avant "départ".

Occasion également d'échanger sur les différents programmes de "débuts de saisons" et surtout de ce revoir avant les ultimes joutes sélectives qui nous éloignent parfois et pour certains de ce contexte d'amitié que peut représenter une mise en loge.

Message des responsables de la mise en loge d'Hazebrouck:

"Ce 19 mai se tiendra la réunion du CIF à Billy Berclau. 3 membres de l'association y participeront le Président A Pocholle, le trésorier F Plateel et Bruno Firmin.

A l'ordre du jour l'organisation de la saison 2017.
Le compte-rendu sera fait en la salle des fêtes de la Motte au bois de 10h30 à 12h00  le jeudi 25 mai (jour de l'ascension).

Nous serons à 3 semaines de la mise en loges de Pau, nous ferons le point sur notre organisation, vous pourrez vous fournir en feuilles de jeu et pour ceux qui sont concernés effectuer le règlement des diverses cotisations pour les championnats européens (prendre les appareils Bricon , Unikon et Benzing pour une mise à jour et quelques pigeons pour essais).

Bonne préparation à tous."

Et bonne réussite dans vos projets.

Posté par Serge OBOEUF à 13:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 mai 2017

Bourges rassurant ??

Résultat de recherche d'images pour "visage satisfait"

Effectivement, plutôt satisfait de ce Bourges à vitesse grand "V".

Un vent Sud/Ouest soutenu qui n'en fait pas un concours sélectif. Mais on les prends comme ils viennent.

Encore le "862" comme premier tombé, qui se permet même de ne pas m'attendre pour la "salve-d'honneur". Encore merci Unikon.

Je pensais des pigeons passé 12h00, lorsqu'à 11h57 avant de m'installer comme un prince à l'ombre, je jetais un coup d'oeil sur le boîtier électronique et devinez ? Il était inscrit: 110862/2013 à 11h53'00'' pile. Merde ! encore roulé, vite, vite les yeux au ciel pour ne pas louper l'attérissage des autres et.........rien avant 11h59 pour un 1 an puis un autre vieux 12h04.

Les vieux: 11h53, 12h04, 06, 09, 12, 15, 18, 19, 23, 24, 27, 28, 30, 32, 32, 35, 40, 41, 50, 55, 56, 57, 59, 59, 59, 59, ..........jusque 15h00 pour le dernier.

Capture

Au résultat: 13 prix, dont 6ème avec le "862" sur un contingent de 1451 pigeons.

Chez les 1 an: 11h59, ......Houps........, 12h20, 20, 21, 24, 24, 25, 26, 28, ........Houps........, 53, 54, 58, 13h02, 05, 16, 16, 19, 20, 26, 27, etc....,le dernier au matin.

Capture

Au résultat: 9 prix pour la 141ème place sur 255 prix, dont une 16ème place avec le "240"

Il serait présomptueux de faire la fine bouche. Un résultat qui confirme la bonne tenue de l'équipe. En espérant que dame "la forme" ne soit pas trop hâtive. Mais quoi faire ? Le minimum est déjà fait. Vivement le 19 juin, là il faudra qu'ils confirment.

Le problème avec ces concours à vents "faciles", c'est les heures de vols chez les vieux qui ne sont pas au top. Peut-être que le prochain les obligera à se décarcasser un peu, pour ne pas avoir la surprise lors du premier inter.

Par contre pour les 1 an ("vieux" et tardifs), l'éducation se passe bien. Ils découvrent la distance avant d'en aborder d'autres avec, peut-être, des vents un peu plus méchants.

Week-end prochain ils devraient repartir tous pour Le Mans et ses 325 km, avant de faire une pose pour un dernier concours avant Pau.

Posté par Serge OBOEUF à 23:31 - Commentaires [2] - Permalien [#]

L'Amicale de l'Artois toujours présente

Un message du Président de l'Amicale de l'Artois.

Bonjour,
Comme vous le savez maintenant, j'ai repris la fonction de Président de l'amicale de l'Artois en mars dernier.
Je serais très heureux que vous puissiez insérer ce petit message ci-dessous sur vos blogs:
" Contrairement aux rumeurs bien souvent infondées dans notre passion, l'Amicale de l'Artois existe toujours!! notre"vieille" comme certains aiment la nommer, est toujours présente dans notre bassin colombophile local...!
Rien ne change par rapport aux années précédentes, la cotisation est toujours à 20€ et est payable lors du premier enlogement dans votre centre Fédéral ou ALC CALC. Vous pouvez également adresser votre règlement à Sébastien DUBOIS (président) ou à Jean Philippe DELPIERRE (secrétaire).

NOUVEAUTES 2017:
Mise en place d'un championnat INTERNATIONAUX avec doublage Amicale de l'Artois.
Les sociétaires de SAINT POL SUR TERNOISE - PERNES EN ARTOIS - HEUCHIN sont acceptés dans notre doublage.

A très bientôt.

Sébastien DUBOIS
Président

Posté par Serge OBOEUF à 22:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 mai 2017

Positif

Comme je vous le disais, il fallait attendre les résultats. Parfois on est surpris.

C'est 12 prix en vieux sur 39 engagés et 5 prix en 1 an sur 26 engagés.

Pour les 1 an, pas d'importance, le principale c'est qu'ils reviennent de plus en plus loin en affrontant un vent différent en se rapprochant de plus en plus des prix.

Pour les vieux par contre, c'est intéressant. Ils semblent rester dans le coup, surtout au niveau des 2 ans, qui en plus découvrent le veuvage. L'année passée sur ce même concours, les vieux avaient engrangés 9 pris sur 40 engagés. De bonne augure pour la suite.

Le week-end prochain c'est Bourges fédéral, une étape de 380 km, en lâcher unique, avec en plus un enlogement dans ma société entre "pote". Merci Président !

Un concours qui, je l'espère, confirmera que l'équipe des vieux se porte bien. Signe d'un bon espoir pour l'avenir. On verra bien si je me trompe.

En parlant d'enlogement fédéraux, pour ceux du coin qui n'ont pas la chance d'enloger chez eux ce 1er concours fédéral faute d'aller à Lillers, vous pourrez aller enloger pour Bourges et les autres fédéraux à venir, à Isbergues.

Nos amis les "Mosquitos" d'Isbergues ont pris le relais de ceux de Lillers pour les enlogement des concours fédéraux.

On ne peut que leur souhaiter "longue vie !"

Voici quelques infos:

L'adresse du local des Mosquitos:

Capture

Rue Jean Jaures à Isbergues.

Responsables du centre: Alain Wayolle et Jean-Luc Mortagne, sous la houpette de Jean Pierre Foulon.

Aux constateurs: Alain Wayolle

A l'électronique: Jean Luc Mortagne.

Au matériel: Jacques Rouselle et Willy Poiret.

Aux comptes: Jean-François Dessain et David Pouille.

Résultat de recherche d'images pour "bar"

A la buvette: ???????????????????

Début de l'enlogement 20h30.

Passage du camion 22h00.

A bientôt.

Posté par Serge OBOEUF à 22:47 - Commentaires [2] - Permalien [#]

14 mai 2017

Pas très convaincant

Un Blois pas très éloquent chez moi. Certes un vent de merde sous une pluie menaçante, mais est-ce bien les raisons d'une arrivée mi-figue mi-raisin de l'arrière.

Pas question de baisser les bras, les festivités ne font que commencer.

C'est un 1 an qui ouvre le bal: 12h29, 33, 38, 46, 46, 49, 53, 53, 28, 58, 59, 59, 13h00, 04, 04, 07, 10, 18, 22, 29, 33, 35, 50, 58, les 2 derniers après.

Puis les vieux qui se réveillent: 12h31, 32, 34, 35, 36, 38, 39, 39, 39, 41, 42, 43, 44, 44, 45, 45, 46, 46, 46, 46, 47, 50, 54, 55, 55, 58, 59, 59, puis tous les autres pour 13h36.

Pas de manquants et certainement pas beaucoup de prix. Mais attendons les résultats, parfois on est surpris. Sans nul doute que nos amis des points longs se verront mis à l'honneur. Il en faut pour tous.

En attendant les prouesses à venir, les choses se passent bien dans l'équipe. Pas de bagarre, pas de chiant qui s'accapare du plancher, pas de retardataire dans les 1an lors des rappels des volées matin et soir, bref ils semblent tous bien dans leurs plumes. La sélection fera le reste.

Aujoud'hui, un Blois plutôt facile (100km/h), de quoi aborder le prochain Bourges de samedi sans inquiétude. Une étape de 380 km avec lâcher unique, chose que j'apprécie pour mes "1 an". Une bonne mise à l'épreuve pour eux. 

Dans 1 mois, on sera à quelques jours de l'enlogement de Pau. Et regarder ce que nous a réservé l'équipe de St Omer.

Capture

Un magnifique local d'accueil

avec toilettes SVP

Merci à nos dévoués responsables et vivement que l'on puisse s'y vautrer avec une bonne mousse servie avec "amour" par notre sympatique "barmaid" Thérèse.

A bientôt les amis !

Posté par Serge OBOEUF à 21:15 - Commentaires [4] - Permalien [#]