En direct du colombier de Serge Oboeuf

05 décembre 2019

Coup de pouce et rappel à partir de samedi

Coup de pouce à nos amis de Gonnehem et bienvenue à son nouveau Président.

thorel

Jöel Thorel

Soyons certains que Joël saura mener sa société "La Mosaïque" de Gonnehem 62290 vers le haut, comme il a su le faire, à titre professionnel avec sa société d'aménagement paysager, ou en colombophilie à titre personnel avec les résultats que l'on connaît, au groupement, à l'AIF, au CIF, au niveau Européen, et...... la liste est très très longue.

Bienvenue à toi Joël et nul doute que l'on ira te faire un petit coucou comme au bon vieux temps de notre ami François Kata.

gonnehem

Et à ma société avec les RDV suivants

affiche 

A samedi !

Une occasion de vous présenter une partie de nos équipes qui iront titiller demain les grands d'aujourd'hui.

 

lpo

Posté par Serge OBOEUF à 08:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]


26 novembre 2019

Michel BOULAIN se retire

Il y a des annonces que j'aimerai bien me passer, mais il est difficile de rester impassible lorsque l'évènement vous touche.

Qui ne connaissait pas le "petit Michel" de Bourecq 62190, petit de par sa taille, mais parmi les géants dans de nombreux domaines de; la colombophilie, la gentillesse, le respect, la discrétion, l'honnêteté...

Ces dernières années, son état n'était pas brillant mais sa volonté d'être parmi nous, jusqu'au bout de ses forces, était encore plus forte 

Michel Dubois 

Boulain

Michel au centre

Parmi les grands de l'époque

 

mpo

Au revoir Michel 

Posté par Serge OBOEUF à 09:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Christian MICHEL nous tire sa révérence

Christian Michel était une référence à la belle époque de "la plume artésienne", un colombophile parmi les plus grands de l'association.

Malgré son retrait depuis, Christian avait su passer le flambeau à ses enfants, Sandrine et Frédéric, qui brillament avait maintenus l'origine de Calonne en haut de l'affiche. 

  

michel

mpo,

Encore aujourd'hui, l'origine de Christian Michel sillonne notre ciel de l'Artois

sous la baguette de sa fille Sadrine et de son gendre David Lambert

 

pigeon vole

Au revoir Christian

Posté par Serge OBOEUF à 08:32 - Commentaires [1] - Permalien [#]

25 novembre 2019

BLACK FRIDAY chez Evrard Agri Ames

beh

 

lpo

 

Posté par Serge OBOEUF à 14:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 novembre 2019

L'occasion de tout réécrire

En déplacement hier après-midi à Barlin, pour la remise des prix de mon groupement celui de Béthune, où d'ailleur chanteuse et danseuse partageaient la scène avec les champions 2019 de ces joutes en groupement. Une bien belle remise en grande pompe qui n'avait rien de ridicule à comparer à celles organisées chez nos voisins Belges réputés en la matière.

Mais au bar, où j'étais plutôt bien présent avec quelques amis dont Alain Pocholle, venu faire un petit coucou aux colombophiles de l'Artois, le sujet de conversation principale était, vous vous doutez bien: Dopage chez Bidule, dopage chez Machin, dopage chez Truc.

Ça me faisait penser un peu à l'actualité dont nous sommes assaillit à longueur de journée sur nos antennes. Des faits récents qui pourtant ne datent pas d'aujourd'hui, des faits qui ont déjà fait la une des journaux, des faits qui ont déjà nécessités l'élaboration et la mise en place de règlements ou de lois. Mais voilà, des directives bien souvent qui ne sont plus appliquées, plus rappelées, plus contrôlées et même plus condamnées.

Nous concernant, nous simples colombophiles, ce n'est pas l'affaire du port du voile, ni du bruit émis par les engins motorisés qui nous importe, mais bien celle du dopage récemment mis à jour chez 2 de nos "champions".

Certes ce sont des champions de concours de grand-fond, mais ne vous détrompez pas ce genre de situation pourrait s'étendre à tout autre compétition, si un jour l'on venait à s'y intéresser. D'autant plus que le récent laboratoire utilisé par les instances colombophiles Française de grand-fond, semble dévoiler des choses que d'autres laboratoires étrangers ne voyaient pas ??

Je vous laisse lire la version d'Eric Vanacker, l'un des amateurs récemment épinglé.

CONTROLE ANTI DOPAGE : Le temps est venu

Posté par Serge OBOEUF à 19:15 - Commentaires [16] - Permalien [#]


Exposition pédagogique "le pigeon voyageur" à Isbergues

pm,

Posté par Serge OBOEUF à 14:09 - Commentaires [2] - Permalien [#]

11 novembre 2019

Rappel avec quelques changements

affiche

Posté par Serge OBOEUF à 18:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]

2020 c'est demain

La mue 2019 n'est pas encore terminée, que déjà on les imagine voler dans les prochaines joutes de 2020.

Un St Rambert fédéral le 27 juin au programme comme celui de 2011 qui me rappelle mon "452159/2009" dénommé aujourd'hui mon "Bavencoff". Un concours qui lui a permis d'avoir mon attention pour la suite. En effet, constaté comme 1er, alors qu'il n'avait que 18 mois, sur les 13 vieux engagés avec 1 heure d'avance sur mon 2ème, il allait confirmé 4 semaines plutard sur son premier international à Narbonne comme le seul rentré le soir à 21h 21' de mes 6 enlogés. Une constation intéressante qui allait le placer à la 29ème place au national, 2 autres de ses compagnons pris tôt au matin allaient figurer également sur le résulutat. Une nouvelle fois 47ème au national sur Narbonne 2012, pour continuer en 2013 sur le Barcelone avec une 182ème place, puis encore Barcelone en 2014 à la 276ème place suivi la même année du Perpignan à la 246ème, et encore Barcelone international suivi de Perpignan en 2015, pour enfin partir chez les reproducteurs en 2016.  

Une place bien méritée qui semble continuer à payer à la vue de ses jeunes actuellement dans les équipes de voyage. Que se soit sur St Vincent ou Narbonne 2019, ses progénitures de 2017 auront marqué des points. Ceux de 2018 semblent avoir les mêmes qualités nécessaires pour passer en 2020.  

159

 

loi

Le Bavencoff

 

Les fédéraux 2020

Fédéraux

 

Les internationaux 2020

internationaux

Certainement une année qui marque officiellement l'entrée des yearlings dans les joutes marathoniennes, 3 concours leurs seront proposés, l'occasion d'y faire un championnat attrayant. Que l'on soit pour ou contre l'entrée des 1 ans sur de tels distances, les exemples d'aujourd'hui nous mènent à réfléchir..

Alors que nous les "Francouses" on s'interroge sur une éventuelle possibilité d'y participer, nos amis Hollandais s'en posent certainement moins. Un seul exemple de taille, la "Kleine Jade" de Jelle Jellema une petite femelle de 2011, mais combien grande sportivement.

2012 à 1 an, 89ème sur Bordeaux avec ses plus de 950 km,

2013 à 2 ans, elle enchaîne St Vincent, Orange et Perpignan.

2014 à 3 ans, après plusieurs enlogements de semaines en semaines, elle se classe 38ème NPO contre 2200 pigeons Hollandais sur Brive. A peine reposé, elle repart pour Quiévrain avant Barcelone une semaine plus tard pour réaliser tout simplement le 1er international.

Même si la neutralisation pour les points très lointains mérite débat, Ayons en tête que ces pigeons ont en général environ 300 km de plus à voler par rapport aux nôtres. Chapeau !

Sans parler de l'exploit de Michel Dubois cette année avec sa jeune femelle sur Agen qui décroche un 1er prix international en yearling. Des femelles, jeunes ou vielles, qui ont de plus en plus le vent en poupe. Une catégorie d'ailleurs exploitée avec succès dans de nombreux colombiers, Philippe Bazille, Manuel Delmotte, Alain Pocholle, Roger Tantart, Jean-François Mahut et bien d'autres.

C'est pourquoi l'équipe des 1 an, habituellement formée qu'avec des mâles, sera composée désormais d'une équipe de femelles. Une quinzaine devrait commencer en 2020. Reste à réfléchir quel mode de jeu sera adopté et la suite à donner.

20191106_122550

Celle-ci fera l'affaire

Elle vous dit d'aileurs; nous on s'aime !

Posté par Serge OBOEUF à 17:52 - Commentaires [2] - Permalien [#]

Coup de pouce à l'A.O.C

aoc

Posté par Serge OBOEUF à 09:05 - Commentaires [1] - Permalien [#]

09 novembre 2019

Un ouf pour les organisateurs des remises

fiche

Ça se confirme de plus en plus, mais il manque l'élément important, le ou les noms mis en cause dans cette procédure.

Tout le monde le sait, mais face un système de défense qui donne l'impression de protéger plus les "vilains" que les victimes, soyons prudent.

N'allons pas trop vite pour dresser la potence, car le vice de forme suite à une procédure un peu boiteuse, serait l'occasion d'épargner nos truands au  banc des coupables. Soyons patient pour cette importante affaire, qui laissera des traces sur l'avenir de notre hobby, si rien ne change.

Une occasion peut-être de remettre les compteurs à zéro. Et mettre en place une politique de contrôle un peu plus soutenue, à tous les niveaux de discipline, en groupement, fédération ou autres organisateurs.

mq

Une politique qui permettra d'ovationner nos vrais champions, sans arrière pensée

Posté par Serge OBOEUF à 19:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 novembre 2019

Le sujet qui séduit, c'est "naturel"

Comme prévu, samedi après-midi direction Tollent, un bled au bout du monde près d'Hesdin, à plus d'une heure de route de la maison. Heureusement je n'étais pas seul, l'ami Yves Thery était également de la partie.

Une partie qu'on allait partager avec des amateurs présents venus des régions: Somme, Normandie, Oise et Nord Pas de Calais et même de Belgique. Et je rajouterai même......PAS DES MOINDRES......des amateurs à "podiums", croyez-moi ! Je ne les citerai pas par respect pour eux. Pratiquants ou non pratiquants, le sujet reste encore un peu tabou. 

Une maîtrise de la conférence avec Alexandre Margris, une maîtrise de la santé animal plus précisément du pigeon voyageur avec Le Docteur Duchatel, une maîtrise de l'exploitation du système avec Michel Dubois et Alexandre Margris et pour finir, une maîtrise du bon accueil avec la famille Papa et Maman Margris.

20191102_171004

 Le décor était planté, la présentation du "MAPP systèm" pouvait commencer

20191102_155838

 Les questions allaient fuser, le Docteur Duchatel était prêt

Après plus de 2 heures d'entretien, beaucoup sont certainement repartis avec leur propre conviction sur le sujet. Pour d'autres, à entendre certaines questions, ils venaient la renforcer.  Adhèrent ou non adhérent du système, les échanges avaient l'intérêt d'être intéressants, variés, précis et clairs pour être analysés ensuite seul pour soit même ou entre amis pour continuer le débat.

Me concernant, j'interprête ce système comme un moyen pour maintenir nos pigeons en bonne santé naturelle afin de les rendre plus résistants aux attaques de tels ou tels cochonneries (tricho, salmonelles, adéno, corysa, ...). Mais pas comme curatif si l'envahisseur s'est emparé en force des lieux. D'ailleurs certains propos d'Alexandre ou même du Docteur Duchatel ne bannissent pas les vaccins préventifs ou les contrôles chez les vétérinaire en cas de problème.

Le Formplus me paraît la base du bien être de nos pigeons. Les autres comme le Florplus, L'Epatodraine, le Phytobiotique semblent y trouver leur place. Certes l'adoption de la gamme complète est coûteuse, mais l'un n'est pas l'autre, chacun à le choix, de s'y engager à fond ou partiellement ou de s'y abstenir. Mais si au bout du compte, elle permet d'éviter le recours aux vétérinaires ou aux traitements pharmaceutiques et que les résultats sont satisfaisants, ça mérite de s'y pencher.

Il est évident que lorsque l'on fait une recherche sur internet, d'autres marques proposent ce genre de produits "naturels", mais une conférence en présence de l'inovateur, en l'occurence ici avec le Docteur Duchatel accompagné de 2 maîtres parmi les meilleurs Français et Européens de la saison sportive 2019, en l'occurence ici Alexandre Margris et Michel Dubois avec ses propres témoignages, sans tenir trop compte éventuellement de ceux d'Alexandre Margris, étant le commercial de cette marque, nous incite à essayer ce protocole de santé pour nos "bêtes". Il est évident aussi et tout le monde en est conscient que la simple adhésion à ce système ne procure pas assurément la réussite telle que la vivent Michel ou Alexandre. La qualité de leurs sujets n'est que du bonus dans le résultat espéré.

Un protocole à base de produits totalement étrangers à ceux qui sont d'actualité, comme la caféine ou autres.., la preuve nous est confirmée par le récent contrôle effectué sur les sujets de Michel Dubois. Un retour d'analyse revenu "négatif", qui à l'époque du prélèvement n'avait absolument pas inquiété l'initiateur de la marque MAPP de Gennes Iverny (62390), Alexandre Margris. Un sujet inquiétant, vue la tournure des récentes informations qui circulent par-ci par-là sur le cas de 2 champions pris positivement avec telles ou telles substances dite interdites. Mais entre nous, est-on tous à l'abri de ce genre de gaff ?. La fédération nous donne la liste super longue des produits interdits, c'est bien, mais c'est un peu léger comme précaution à faire passer. Entre-nous, connaissons-nous tous la composition des produits que nous avons l'habitude d'utiliser ? Combien de marques ne diffusent pas leurs compositions ? Même si ces joueurs restent condamnables s'ils s'avère coupables, ne tirons pas trop vite à vue sur ces mauvais élèves récemment pris depuis la nouvelle mise en place des contrôles par un nouveau laboratoire Français, apparemment plus efficace et moins coûteux que celui utilisé par les instances voisines où tout, malgré le nombre important de contrôles effectués, ne révèle rien de bizarre. 

Capture

Bizarre, vous avez dit bizarre

Et ne croyez-vous pas que la tentation est grande pour avoir son nom en haut du résultat, vitessiers ou autres disciplines. Seuls la mise en place de contrôles obligatoires à tout niveau pourra remettre un peu d'ordre dans les esprits tendancieux malsains. Mais est-ce bien une priorité de la fédération ?  

Sinon pour revenir à notre MAPP, beaucoup vont être surpris de mon analyse d'aujourd'hui, par rapport à celle du début de saison, où malgré une santé bien présente, les résultats étaient loin d'être satisfaisant, malgré l'utilisation de ces produits. Mais je reste convaincu que c'est un process bénéfique pour mes bêtes mais qui peut être épaulé par tel ou tel produit si le besoin s'en fait sentir. En plus, à moins de fermer les yeux et les oreilles, le mode de vie de la civilisation change, avec le retour à la source de notre système d'alimentation; le Bio, le jour sans viande ou les multiples préparations maisons en sont la preuve.

Alors permettez-moi d'y adhérer à ma façon, l'avenir tel qu'il est présenté par certains spécialistes, mérite de bousculer nos mauvaises habitudes, chacun est libre d'y adhérer ou pas, sur lui même ou sur ses protégés à plumes.

Bonne mue.

Posté par Serge OBOEUF à 19:47 - Commentaires [5] - Permalien [#]

28 octobre 2019

Dates à retenir

Capture

lpo 

En attendant ces expositions, pas besoin de vous dire que nous sommes en pleine mue. A peine que l'on ouvre la porte du pigeonnier qu'une salve de plumes se soulève du sol, un signe de santé pour les bêtes mais très nocif pour le manager.

pln

On en respire à gogo des particules

Me concernant et suite à une répétition de bronchites, ces dernières années en période d'hiver, je m'impose à mettre un masque. Mais franchement pas évident lorsque l'on porte des lunettes, car au bout de quelques minutes, les verres se tapissent de buée rendant difficile les activités de nettoyage. 

Et pourtant j'essaie de m'y tenir car trop d'amis sont ou ont été impactés par ce fléau respiratoire.

A part cette anecdote, cette année en comparaison des autres, les couples ont été séparés depuis 3 semaines. Un changement de conduite permettant certainement une mue complète plus rapide que d'habitude, pour que la suivante soit envisagée un peu plus tôt que celle de 2019.

Car le début de saison 2019 dans les inters avec des pigeons qui n'avaient pas encore mués une plume à la mi-juillet, m'avait interpellé. Et bizarrement, malgré un état de santé apparemment correct, la réussite n'était pas à mon goût. Les choses se sont améliorées après un passage par un traitement polyvalent. 

A souligner aussi qu'à cette époque, malgré mon interrogation sur le bien fait des produits MAPP, je reste persuadé qu'ils sont bénéfiques préventivement à la santé de nos athlètes. Ainsi cette année, au lancement de la grande mue, je leur ai imposé un traitement de Phytobiotique, d'Epatodraine et de Florplus. Le Formplus étant maintenu ensuite en début de chaque semaine.

Une attitude de ma part renforcée par la récente publication des bons amateurs adeptes de ce système. Et pas les moindres.

 

mapps

Ce n'est pas un mea-culpa, mais il est difficile de ne pas en tenir compte

Ce sera l'occasion d'écouter, d'analyser, et surtout d'échanger avec les champions présents en chaire et en os.

Posté par Serge OBOEUF à 07:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 octobre 2019

Des affaires à faire chez Martine

martine1

martine2

Posté par Serge OBOEUF à 07:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 octobre 2019

2019 aura été sa dernière saison sportive

 kij 

gil

Gilbert était licencié depuis 1972. Dés le départ, il fut secrétaire de la société qui ne comptait plus alors que 5 membres. Travail de secrétaire qu'il assuma jusqu'à ses problèmes de santé, c'est à dire 2015. Il a toujours effectué ce travail avec le plus grand soin: gestion des licences avec la fédération, répartition des bagues, tour de service.

Il n'eut jamais beaucoup de pigeons au maximum 25 tout compris veufs, femelles et jeunes. Principalement vitessier et demi-fond, il participa aussi au tour de France à Lillers avec succès.

Il arrêta de jouer les fédéraux après une frustration. Sur un concours fédéral, la société de LILLERS avait mis en jeu une coupe au premier lillérois constaté, ce fut Gilbert. Mais il ne l'a pas reçu car il était, soit disant, d'Hurionville et non de Lillers. Bizarre !

D'un caractère calme, il n'aimait pas les discussions et recherchait une ambiance conviviale entre les amateurs. Il se mit à la colombophilie car il était voisin de Paul Carlier, un fin joueur aux résultats spectaculaires. Lui colombophile débutant souvent commençait quand Paul fermait le pigeonnier. Jusqu'au jour où il eut l'occasion d'enloger les pigeons de Paul, parti au mariage. Là il comprit son erreur en s'apercevant que les pigeons de Paul étaient maigres par rapport aux siens. Il réduisit de manière drastique la nourriture et se mit à faire des prix. Il termina sa vie colombophile en fin connaisseur, comme on dit il avait la "main" pour trier ses pigeons; Il enlogeait 3 ou 4 vieux pour faire 3 ou 4 prix. Ceci étant d'autant plus remarquable que c'était son épouse qui soignait ses pigeons sous ses conseils, elle lui fut d'un soutien moral primordial.

 

lmp

Gilbert en compagnie de Raymond Delbecq

2 anciens mais toujours champions

 

liu

Gilbert et Lucien Andriès (Maire de Lillers)

Lors d'une remise de trophées

 

moi

Gilbert et sa femme

Lors d'un repas de société en 2013

 

pigeon

Au revoir Gilbert

Tu nous laisseras un bon souvenir

 

Et les années passent.

vbn 

Photo de 2005 et ses souvenirs

Malheureusement 4 nous ont quitté

Heureusement d'autres nous ont rejoint

Malgré tout "La Revanche" d'Hurionville a été, est et sera toujours bien présente

Posté par Serge OBOEUF à 19:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]

In R'venant d'Boulogne

Samedi direction Saint Etienne au Mont, près de Boulogne avec l'ami Michel et son fils David pour la vente des inters de Boulogne.

 

20191012_164831

Animée de mains de maître par nos 2 commissaires-priseurs

Philippe Odent et Olivier Duquesnoy

 

Encore une belle petite vente chez nos côtiers. Pas en quantité, mais en qualité. Comment voulez-vous que ça foire, avec des sujets provenant des Duquesnoy(s), Rézenthel, Ben(s), Horville, Odent, Hoflack, Legrand, Huyghe, Dubois, etc.... Une salle pas des plus remplie avec cependant quelques Alsaciens et Anglais qui comme la majorité des amateurs présents n'allaient pas rester insensibles à la qualité des pigeonneaux proposés.

Après cette vente où j'avais mis un sujet, c'est à Hersin Coupigny, à la vente de l'Amicale de l'Artois, qu'un autre de mes tardifs ira chercher un nouveau propriétaire au profit de cette association.

 

plo

Le samedi 26 octobre à Hersin Coupigny

 

En tout c'est plus d'une vingtaine de jeunes que j'aurai donnés cette année par-ci par-là pour entretenir, d'une part, l'amitié et d'une autre part, une forme de politesse à la réussite de la vente de ma société. 

"Alors vous comprendrez parfois mon désarroi face à l'attitude "d'amateur", pourtant pièce maîtresse dans le bon fonctionnement de ma société, qui reste figé sur une position de "clocher d'antant" tout en profitant d'une trésorerie positive alimentée par..................................... le "Saint-Esprit" d'Hurionville".

ik

Allo ! Saint-Esprit

Vous voulez bien mettre un peu de sous sur notre compte

Nous avons quelques petites dépenses à assurer cette année

Des championnats, des jambons, des vaccins, des participations aux frais d'enlogement, un repas de fin de saison

Merci et à l'année prochaine

Posté par Serge OBOEUF à 19:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Rétrospective sur notre remise des prix 2019

Comme chaque année début septembre ma société d'Hurionville fête ses champions de l'année en cours.

Une occasion également de partager le repas de la remise des trophées, au siège entre coulonneux. (c'est pas qu'on ne veut pas de nos conjointes, mais bon, le lieu ne s'y prête pas et tout bien réfléchi, c'est pas plus mal)  

kji

Vous nous comprenez, pas la peine de vous faire un dessin

 

20190907_172517

J'oubliais, il y avait la conjointe de Christophe 

"Martine", c'est elle qui réceptionne nos appels concernant les concours fédéraux

C'était la moindre des choses

Une voix agréable à entendre, que l'on soit tôt ou tard 

 

20190907_113911

Le mot du Président

Et notre Michel, qui s'impatiente

 

20190907_113234

L'apéro(sss)

 

20190907_125003 

La soupe est servie, s'égosille notre barman Patrice

 

20190907_124936

Bruno le premier officialisé

 

20190907_125147

Suivi de très prêt de notre cuisto Michel

 

20190907_125224

Et c'est qui, qui se pointe ensuite ?

Martine, notre "22 à Asnières"

Merci encore pour son aide dans le bon déroulement des concours fédéraux à Hurionville

 

20190907_141833

Et Michel qui nous fait croire qu'il boit du jus de fruit

Jean-Luc et Pascal, 2 sourires qui en disent beaucoup

Et David qui ne comprend plus

 

20190907_172524 

Jean-Pierre, un bauf en or pour Michel

Mais également et surtout un sponsor en or pour la société

Posté par Serge OBOEUF à 19:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]