En direct du colombier de Serge Oboeuf

19 juillet 2019

Petite mais importante précision pour Marseille

MARSEILLE 2019 a été libéré ce matin à 06 h 35

INFORMATION IMPORTANTE: TOUS LES PIGEONS ONT ETE CONTREMARQUES. Les contremarques doivent être signalées et identifiées sur Pir3.

Merci d'avance de passer le message à tous

Capture

Et qui c'est les plus forts ?


Bon concours.

Posté par Serge OBOEUF à 07:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]


16 juillet 2019

Agen, ouf !

Il y a des concours comme ça ou même des saisons.

lmp

Quand ça va, on ne sait pas pourquoi, quand ça ne va pas, on ne sait toujours pas pourquoi

Un St Vincent qui me rassure. 5 vieux de 2 ans y étaient engagés. Des 2 ans qui n'avaient pas encore goûtés aux inters. Ils avaient participé, comme dernier concours préparatoire au Brive du CALC du 22 juin et n'avaient plus voyagé depuis.

Comme 1 an au célibat , ils avaient gagné leur sélection sur le Souillac fédéral en se classant parmi 12 autres du compartiment sur les 23 engagés. Déjà à cette époque le résultat m'avait laissé confiant pour l'avenir.

Certes comme la majorité du colombier, ils n'avaient pas débuté la saison en fanfare. Pas classés à Le Mans, 3/5 à Vierzon, 2/5 à Brive et un 4/5 le week-end passé à St Vincent international avec comme constatations: 22h33, 7h11, 7h57, 8h57 et le dernier mon N°1, aujourd'hui mardi vers 21h00.

Donc vous vous doutez bien que ça me rassure et pourtant, je ne suis pas surpris du résultat, car comme je l'ai toujours dit, pour moi mes pigeons ne semblaient pas souffrants. Mais surpris un peu à la fois, car pourquoi ce coup-ci ? 

Ne faisons pas la fine bouche, même si pour les championnats la partie est joué, essayons de terminer la saison en fanfare, histoire d'espérer une prochaine saison 2020 à sa juste valeur.

Pourtant samedi soir vers 22h, la partie semblait perdue. un peu plus de 200 pigeons sur 3714 engagés étaient déjà connus sur PiR3. J'avais déjà modifier mon programme de jeu, en abandonnant les inters pour cette année tout en favorisant les concours CALC ou fédéraux pour continuer la sélection 2019. Et voilà qu'à 22h30, en allant fermer les portes et l'électronique, j'entendis les autres mâles, pas concernés par ce concours, pousser la chansonnette. C'étaient leur façon de me dire: "Eh ! TOTO t'as un coulon sur l'toit".

Et effectivement, dans l'obscurité un pigeon était sur le toit, il vint aussitôt à ma rencontre, dans l'espoir que je lui baisse la trappe pour qu'il puisse regagner sa case en toute sécurité.

Il venait de s'inscrire à la 174ème place, m'obligeant ainsi de revoir ma copie pour la suite de la saison que je venais tout juste d'adopter. Puis 3 autres au matin dans les prix, 321ème, 397ème et 511ème sur les 929 possible. Et le manquant, mon N°1 ce soir vers 21h00.

Inutile de vous dire que ce n'est pas le cas dans beaucoup de pigeonniers, où les absents étaient encore nombreux hier soir au dépouillement. Beaucoup de N° 1 n'étaient pas au RDV, comme celui de Philippe Tronquoy ou de Michel Dubois, pour ne citer qu'eux, des extras pigeons mis sur cette épreuve comme valeur sûre pour engranger les points suffisants aux championnats.

Espérons qu'ils soient, comme le mien ce soir, revenus au bercail aujourd'hui.

Vendredi c'est au tour de Marseille de me surprendre, là, c'est 5 vieux de partis. Ils avaient été à Pau le 21 juin dernier, 2 s'y sont classés. Ce sera certainement les seuls à faire 2 concours internationaux. Une saison encore difficile ou très peu de concours se sont déroulés "sans peine" voir désastreux pour certaines associations que rien ne semblent remettre en question. Et pourtant beaucoup de signes de lassitudes sont envoyés à leurs dirigeants qui restent sourds, insensibles et aveugles. Tant pis pour leur avenir, c'est dommage, car elles nous ont pourtant tous fait rêver.

mlkjg

C'était en 2005

Pour ceux qui ne me reconnaîtraient pas, je suis à gauche

avec bien d'autres ténors de l'époque

Bonne semaine à tous.

Posté par Serge OBOEUF à 23:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 juillet 2019

Barcelone et son chemin de croix

Vu les performances pas très reluisante cette année de l'équipe, ce résultat sur Barcelone ne fait que confirmer une saison 2019 difficile.

Seulement 3 vieux y était engagés, des 2015, classés déjà pour certains sur Barcelone et Perpignan 2018. Mais voilà quelque chose les gênent cette année pour pouvoir s'exprimer selon leur vrai valeur.

1 seul est rentré après la fermeture, vers 14h30. Pas des plus affaibli, mais avec ses pattes enrobées d'une épaisse couche de boue sèche. Ah! s'il pouvait me raconter son périple.

Dois-je me consoler sur le fait que d'autres amateurs et pas les moindres pour ce genre étape sont au même rang que moi, n'est pas la solution. Regardons plutôt les amateurs qui ont fait de cette étape "meurtrière" une vraie balade de santé, en particulier notre ami Tony Savary d'Ham en Artois pas très loin de la maison, pour ne citer que lui.

Certes ils ne sont pas nombreux ces oiseaux insoucieux des conditions rencontrées, mais ils sont là. Suffisamment pour clôturer ce concours dans un délai raisonnable. Des conditions de "non retour" gigantesques que Dame météo projette sur nos volatiles. Faut-il les citer pour vraiment se rendre compte à quel point ces "bêtes" revenus à la maison pendant ou même après le concours, méritent la révérence.

1- Un lâcher loin d'être matinal pour bénéficier d'une fraîcheur matinale providentielle en ce moment. Une des raisons essentielles de ce fiasco organisé. Un sujet de discutions qui peut se comprendre. Mais le résultat est là.

2- Une météo funeste, qui jours après jours bats ses propres records de la veille, que ce soit au niveau chaleur, foudre, orage, pluie, grêlon, vent, etc....

Beaucoup de cases sont encore vides ce matin. Le chiffre de 8 000 manquants sur les plus de 16 000 participants n'est pas exagéré. C'est la particularité de ce concours, où chaque "joueur" accepte la sentence Catalane qui passe au rang d'anodine lorsque l'on prend son billet de participation.

On est libre d'y participer ou pas. Mais ne faut-il pas pour ce genre de concours, bouleverser sa façon traditionelle de jouer. N'est-il pas plus judicieux d'y engager des pigeons au naturel, des mâles mais surtout des femelles, bien dans leur tête, reposés et sereins, où le seul souci de l'année est celui de ce seul concours annuel. Faire abstraction des stresses et angoisses des concours à répétition de début de saison, aussi bien pour les bêtes que pour l'amateur. C'est un choix, une autre façon de concevoir le sport colombophile où l'amateur spécialisé sur cette étape engrange son taux d'adrénaline annuelle en une seule prise, suffisamment pour patienter une année. Pourquoi pas, du moment qu'ils s'y retrouvent. Il en faut pour tous.

En tout cas bravo aux amateurs qui ont réussi et surtout bravo à leurs "surpigeons".

Ce même week-end il y avait Bergerac, où il aurait mieux fallu y rester pour goûter son foie gras avec son petit verre de Montbazillac plutôt que de vouloir le jouer avec nos pigeons.

7 de 2 ans du compartiment de Barcelone y étaient engagés. 18h46, 19h40, 19h46, 21h00 puis les autres au soir et un le mardi matin. Un pas mal classé, puis 2 autres encore certainement dans les prix. Une heure sans pigeon entre le 1 et le 2, comme bien souvent cette année. Au moins on en a pour nos sous.

Blois pour les yearlings. Ils étaient 17 célibataires à faire le voyage. 15h30, 40, 42, 44, 48, 50, 16h08, 21, 23, 40, puis les autres en soirée. D'après le résultat déjà établi, c'est 6 prix qu'ils réalisent. C'est pas mal mais laborieux pour les retardataires où 3 ont déjà été écartés.

Voilà mon bilan du week-end avec mes plus de 35 heures assis sur la même chaise.

mij

Elle est pas belle la vie de coulonneux

Et c'est pas fini, le week-end prochain c'est 5 nouveaux, des 2 ans, qui seront attendus de St Vincent.

Bonne semaine à tous.

Posté par Serge OBOEUF à 08:13 - Commentaires [2] - Permalien [#]

04 juillet 2019

Agen, un pruneau plutôt indigeste

Même si pour d'autres cet Agen de 847 km semble avoir été une formalité, les Boeu Boeuf confirment que cette deuxième étape internationale n'a pas été une simple ballade.

Certes les 5 vieux sont rentrés, ce qui n'est pas le cas malheureusement pour tous, idem pour les 5 yearlings dont 4 ont été officialisés dans le constateur et le dernier pas le moindre, puisqu'il s'agit de mon 1er marqué, m'a été signalé mercredi soir vers 21h par des braves gens, non colombophiles demeurant à Anvin (62), à environ 1/4 heure de vol de la maison. La bête très amaigri, n'était vraiment plus très loin et pourtant incapable de voler les derniers km, après en avoir avalé plus de 800 à plus de 30°. Faut-il pour autant lui attribuer une mauvaise note. L'avenir nous le dira.

Vieux: 9h57 (4), 10h42 (3), 10h56 (1), 15h18 (2) et le dernier au soir. Il avait déjà loupé l'an passé, mais c'était attrapé à Montauban ensuite. Le couperet est tombé pour lui.

Yearlings: 9h43 (3), 11h02 (5), 15h18 (4), 15h31 (2) et le dernier hier à Anvin.

Certainement 5 prix au national, 3 en vieux et 2 en yearlings et peut-être plus à l'inter. Vous allez me dire que c'est pas mal.

Ouais c'est vrai, mais il leur manque quelque chose pour monter d'un cran. Celui d'en avoir en tête. Mais quoi ?

Il est évident que la perte de mes 2 "As pigeons" sur Pau et Marseille l'an passé avec en plus mes 2ème et 3ème marqués à Narbone rajouté à ça mon 1er marqué de Barcelone à la fin de l'hiver, me met dans une situation difficile pour briller dans ces étapes. Je ne reviendrai pas sur le suivi de santé hasardeux adopté en début d'année qui me pose toujours question.

Lorsque je me remémore l'année passé sur cette même étape aussi difficile, 3 avaient été pris le soir même. 21h35, 21h42, 21h56 en se classant 19ème, 29ème et 36ème national puis les autres le matin (12 prix sur les 15 enlogés), le résultat d'aujourd'hui m'interroge toujours.. 

Mais c'est du passé, il faut s'y faire. Cherchons l'erreur de la saison 2019.

Il y avait également le Brive fédéral, un concours qui aurait sans doute eu plus de panache s'il avait été lâché dimanche avec une température un peu plus supportable pour nos bêtes. Mais des impératifs certainement financiers passent avant ceux du bien être de nos bêtes. Difficile à trouver la raison et pourtant.

lpm

sdf

Pourtant sur place, RAS

Bravo et merci à nos convoyeurs

Un Brive fédéral de 600 km qui n'a rien a envier de l'Agen international de 800 km avec pourtant et surtout quelques nuitées de moins. Ne parlons pas du St Vincent du CALC où là les plus grands gagnants sont ceux qui sont restés à la maison.

Quelle saison ! 

Mais ne soyons pas découragés, car elle n'est pas triste pour tous, la preuve:

ki

Nos héros Audomarois nationaux et même internationaux

Semaine après semaine ils survolent notre ciel de France seuls en tête 

Chapeau "Maître" Dubois !

Posté par Serge OBOEUF à 12:44 - Commentaires [2] - Permalien [#]

28 juin 2019

Retour sur Pau

Dans l'attente de l'annonce du lâcher d'Agen, j'en profite pour revenir un peu sur le concours de Pau du week-end passé.

Même si le souhait d'avoir un ou deux pigeons le soir même était important malgré un début de saison chaotique, le bilan de cette première étape internationale n'est pas à négliger.

Mes 5 engagés étaient rentrés pour 14h le lendemain du lâcher: 6h59 le 2, 7h22 le 5, 9h11 le 1, 10h18 le 3 et 14h00 le 4. Résultat 2 prix au nat, peut-être un de plus à l'international. On verra bien.

Il est a remarqué que comme beaucoup d'autres amateurs des internationaux, le résultats de cette première étape marathonienne diffère totalement de ceux des concours préparatoires. 3 amateurs de ma mise en loge, pour ne citer qu'eux, confirment mes dires: Christophe Clabaux d'Alquine, José Lecerf de Guines ou même Pascal Fournez d'Ames qui ne sont pas loin du 100% de réussite, alors que comme moi leur début de saison n'était pas à la hauteur de leur notoriété internationale.

Doit on comprendre que ces pigeons qui ont déjà volé les internationaux ne soient plus en mesure de se classer dans les étapes de moindres distances ?

Certainement, car les faits sont là. Et pourtant d'autres me contredisent comme Michel Dubois de Maisnil le Dohem. Michel n'était pas loin des 50% de prix lors des étapes préparatoires et la logique le concernant, s'est répétée à Pau. Impressionnant le Michel, quelle leçon.

A la mise en loge de St Omer, on le connait le Michel. C'est à Pau qu'il creuse l'écart pour se hisser à la 1ère place du championnat. Après bonjour les suivants pour le déloger !

Mais ce coup ci notre responsable de la mise en loge a frappé très très fort, 9 au soir sur 16, les suivants dans la matinée, là aussi peut-être un 100% de réussite avec ses 16 engagés. A noter qu'un nouvel "AS" pigeon Européen 2019 est peut-être né en ce bébut de saison avec son 87349/2016 ou son 87353/2016, tous les 2 déjà primés en tête lors de l'étape d'Agen 2018. A suivre.

Aujourd'hui, c'est Agen.

5 vieux et 5 yearlings y sont partis. Vous vous doutez bien que le point crucial sera l'eau. 

lu

Auront-ils la possibilité d'en avoir ou d'en trouver ?

Posté par Serge OBOEUF à 07:31 - Commentaires [4] - Permalien [#]


27 juin 2019

Récap final de la Barcelona 2019

jut

Les retardataires peuvent s'inscrire jusqu'au dimanche 30 juin (jour de la mise en loge).

qa

Par courrier adressé à Yves THERY  49, rue de Lillers  62190 – LESPESSES.

ju 

lp 

C'est environ 1500 € (1470 € exactement) 

qui seront à partager aux 3 équipes du podium 2019 à FAUQUEMBERGUES 

jk

Qu'on se le dise  

Posté par Serge OBOEUF à 12:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 juin 2019

Pau avec du Nord/Est

La situation sur le site N1 a changé ce matin. C'est bien le vent Nord/Nord/Est qui accompagnera nos pigeons. 

vg

Ouille ouille !

Posté par Serge OBOEUF à 07:09 - Commentaires [2] - Permalien [#]

21 juin 2019

PAU et ses 5 nuitées de panier

Après l'épisode orageux d'aujourd'hui dans la région de Pau, on est sûr que nos pigeons seront libérés demain matin par beau temps annoncé, mais quel sera le vent sur le chemin du retour, difficile de s'y retrouver.

mlkjh

Ouest/Sud/Ouest pour ce site

lv

En partie Nord/Est pour celui là

22

Qui croire ?

2 prévisions complètement à l'opposées. Si c'est la 1ère qui se confirme, le concours sera en partie clôturé au soir pour nous, si c'est la 2ème, il y aura encore des prix le lendemain.  Dans tous les cas, le soleil les accompagnera tout au long du retour.

Les effectifs:

mlkj

aze

-163 au compteur pour la France

Alors que nous étions en progression constante au niveau participations, voilà que pour ce Pau, nous sommes le seul pays en diminution (-163), bizarre !

Les concours laborieux du début de saison en sont certainement la raison.

11

Que les meilleurs gagnent

En prévision des températures annonçées la semaine prochaine, nos voisins ont déjà pris les mesures. 

nhy 

jk

Attendons nous aux mêmes directives dans l'intérêt de nos braves petites bêtes 

Posté par Serge OBOEUF à 21:15 - Commentaires [2] - Permalien [#]

19 juin 2019

A pas de velours ou de diamant ?

La saison des inters 2019 est tout juste lancée, avec nos pigeons actuellement sur le chemin en direction de Pau, que nos champions de l'EURO DIAMOND 2018 sont encore tous chauds de leur dernière remise des trophées.

mck

C'était le 19 mars dernier dans les salons de l'hôtel-restaurant "Lodewijk van Male" à Bruges

Les participants suivants ont été mis à l'honneur:

Perpignan avec le 8ème prix international Frans Boudry de Dikkebus;

Saint-Vincent avec le 10ème prix international Jos et Jan Loobuyck d'Aalter;

Pau avec le 15ème prix international Ivan & Gunnar Delrue de Koekelare;

Marseille avec le 12ème prix international Dieter Ballmann d'Amel;

Erik Limbourg de Brussegem est devenu lauréat au classement sur deux ans (5 + 4 = 9 points);

Hendrik Mortier, originaire de Bruges, occupe la 1ère place du classement (3 + 14 + 59 = 79 points);

Dans le classement de cinq ans, le titre a été récompensé par 5 prix: Delrue-Vanbruaene de Lauwe;

ET: ?????

vfr

 L'homme de l'année est Hervé Noyelle de Preures, en France

Accompagné de Dominique sa conjointe (juste au dessus)

 Classement sur 2 ans (17 - 18) 1 Limbourg Erik 5 + 4 -> 9 2 Loobuyck Jos & 10 janv. + 5 -> 15 3 Vandewalle Vincent 8 + 36 -> 44 5.7900

Classement sur 3 ans (16-18) 1 Mortier Hendrik 6 + 14 + 59 -> 79 2 Etuin Gery 13 + 24 + 46 -> 83 3 Hebberecht Chris 10 + 17 + 58 -> 85
Classement 5 ans (14-18) EV Delrue - Vanbruaene 5 prix 1 Christiaens - De Smedt 4 prix - 72 pt. EV De Smeyter - Restiaen 4 prix - 89 pt.
Homme de l'année 1 Noyelle Hervé 21 + 21b + 79c -> 121 et EV Ledoux Gerard & Fils 2 + 46b + 77c -> 125

Le dimanche 17 mars, la 19e édition du concours Euro Diamond Pigeon a eu lieu comme chaque année dans les salons de l'hôtel-restaurant "Lodewijk van Male" à Bruges.
Le programme du matin comprenait la traditionnelle croisière en bateau avec les meilleurs gagnants ainsi qu'une visite guidée de la salle gothique de la mairie de Bruges. Après un apéritif complet, le discours d’ouverture du président p. Vanwildemeersch qui a souhaité la bienvenue à tous et a annoncé, entre autres, qu’en 2019, on pourra célébrer le 20e anniversaire de l’organisation mentionnée dans le titre. En 2019, pour la première fois, la compétition ne portera plus sur environ 5 vols internationaux s'il y a: Pau - Barcelone - Marseille - St Vincent et Perpignan, mais à présent, Narbonne sera également ajoutée. En conséquence, une compétition sur six vols internationaux et six grands gagnants. Cela a été suivi d'un hommage floral en guise de remerciement aux sponsors, employés, à la presse, au conseil d'honneur et aux membres d'honneur.
Pour la 19e édition, 425 amateurs venus de Belgique, bien sûr, mais aussi des Pays-Bas, de France, d'Allemagne, du Luxembourg et d'Angleterre ont participé. En ce qui concerne le concours 2019, les frais d’inscription restent de 10 € / an.
La remise des nombreux trophées lors d’un banquet particulièrement raffiné et culinaire de grande qualité a été le spectacle de nombreux grands champions.
 
Un certain nombre de prix attribués:
· Au 1er rang hors trophées: E.P. B. Laloo à Vergaerde-Denolf de Jabbeke
· À la 1ère place du Grand Bruges: E.P. Ville de Bruges à Hendrik Mortier de Bruges
· Au 1er rang v / Conseil - Conseil v / Membre honoraire - Membres honoraires: E.P. Le maire D. Defauw à l'équipe F. De Jaegeruit Knesselare
· Au 1er membre du groupe des membres à long terme: E.P. D. Schreel à l'équipe F. De Jaeger
Le classement sur deux ans: E.P. Fam Herbots
1er Erik Limbourg (Brussegem) avec 9 points: 2017 (5 places) et 2018 (4 places)
2ème Jos et Jan Loobuyck (Aalter) avec 15 points
3ème Vincent Vandewalle (Helkijn) avec 44 points
Le classement sur trois ans: E.P. Teurlings
1er Hendrik Mortier (Bruges) avec 79 points: 2016 (6ème) - 2017 (14ème) et 2018 (59ème)
2ème Gery Etuin (Wavrechain - Fr) avec 83 points
3ème Chris Hebberecht (Evergem) avec 85 points
Le classement sur cinq ans: E.P. Wijnants
Gagnant: Christiaens-De Smedt (Pamel) avec 4 prix et 72 points (E.V. à Delrue-Vanbruaene de Lauwe avec 5 pr, mais le 1er prix ne peut être remporté par le même enthousiaste tous les 5 ans.)
Homme de l'année: E.P. Bricon
Lauréat: Hervé Noyelle de Preures (Fr) avec 4 prix, un de plus que les concurrents les plus proches.
Marseille:
 Le E.D.P. Pigeon Diamant d'Argent pour Dieter Ballmann (Amel) (représenté par W. Heindrickx). Deuxième classé PH. Huyghe (Arras-Fr) et troisième classé P. Woord (Urk-Nl).
St Vincent:
Le E.D.P. Pigeon Diamant d'Argent à Jos et Jan Loobuyck (Aalter). Deuxième classé Hervé Samier (Senlis-Fr) et troisième classé Michel Dubois (Masniel-Dohen - Fr)
Pau:
Le E.D.P. Pigeon Diamant d'Argent pour Ivan & Gunnar Delrue (Koekelare). Deuxième classé Ph. Odent (Nielles les Callos-Fr) et troisième classé Gaston Dewulf (Ostende).
Perpignan:
Le E.D.P. Pigeon Diamant d'Argent pour Frans Boudry (Dikkebus). Deuxième classé Eric Vanacker (Poully-sur-Serre - Fr) et troisième classé Theo Daalmans (Elsloo)

nju

Bravo à nos petits français

L'apothéose!
Comme apothéose de la soirée, après le plat principal, un hommage a été rendu au vainqueur général et cette fois, c’est la fuite de Barcelone qui a assuré le plus grand honneur. Avec le 1er prix international à Barcelone, le plus grand honneur revient à l’équipe Freddy De Jaeger, représentée par son coéquipier Frank Morre et sa femme. L’épingle «Golden Diamond Pigeon» avec diamants (offerte par le fondateur, G. Vandermaes et le conseil d’administration) a été épinglée à M. Frank Morre, puis l’hommage a été suivi du podium complet avec le 2ndG Ledoux & Fils (Rollot-Fr) et le 3ème Erik Limbourg (Brussegem).
Toute cette agréable après-midi a été clôturée par une super tombola comprenant les pigeons des plus grands gagnants. Pour mentionner qu'un accompagnement musical a été fourni lors de la réception et du banquet.
Félicitations à l’équipe des Euro Diamond Pigeon pour le bel après-midi qu’ils ont offert aux nombreux participants, un compliment au comité o.l.v. Vanwildemeersch, G. Vandermaes, J. de Taeye et L. Gevaert et leurs dames pour la bonne gestion de l'ensemble.
J. Mestdagh

Avec le vol de Pau, le 21 juin, notre 20ème championnat commence. Ce vol est le premier de 6 vols comptant pour notre championnat: Pau - Barcelone - Saint-Vincent - Marseille - Narbonne - Perpignan et ce n’est que pour gagner avec le premier pigeon donné. Le vol de Narbonne a été ajouté pour ce championnat. Seul le classement international compte. Seuls de très grands noms ont remporté ce championnat extrêmement difficile.

Le prix de la participation est très bas: 10 euros pour 2019 ou 50 euros pour 2019-2023
Pour participer, vous transférez 10 Euro ou 50 Euro à EURO DIAMOND PIGEON
Ten Boomgaarde 8
8210 Zedelgem (tel 0032 50364837)
(mail: luc.gevaert4@telenet.be)
Compte IBAN BE75 3800 1081 3551
             BIC BBRUBEBB
Votre adhésion commence à la date de validation du paiement et ne compte que pour les vols qui n'ont pas été libérés. Votre paiement compte comme adhésion.

jk

Osons, comme Hervé, la preuve.

Qu'on se le dise ! 

Posté par Serge OBOEUF à 20:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 juin 2019

Pau J-2

Bon, on a plus le choix, on y est vraiment, 5 seront de la partie. 12 étaient prévus cet hiver mais le déroulement de ce début de saison m'oblige à ménager mes "montures".

5 vieux de 2014, 2015 et 2016 feront le déplacement à St Omer lundi après-midi avant de rejoindre Pau en semaine.

Rappel des dotations de la mise en loge de St Omer

ki

 

br

C'est pour qui ce premier panier garni 2019 ?

Peut-être pour un de ces 5 là, il faut y croire.

1- 303273/2014, plusieurs fois primé sur Pau et St Vincent.

2- 303274/2014, plusieurs fois primés sur Pau et Marseille.

3- 284525/2015, classé l'an passé sur Pau et Marseille.

4- 177244/2019, classé sur St Vincent l'an passé.

5- 303314/2014, Plusieurs fois sur Pau, St Vincent et Marseille nat.

Bon maintenant si c'est un copain qui le gagne, peut-être qu'on en sentira le goût.

Les 5 autres du même compartiment, des 2 ans iront à Brive avec St Vincent inter en ligne de mire.

Posté par Serge OBOEUF à 17:59 - Commentaires [2] - Permalien [#]