Bon apparemment ça se précise, le début de saison ne devrait pas être perturbé par la grippe aviaire et c'est tant mieux. Car je ne vous dit pas l'impacte négatif qu'aurait eu ce problème sur la survie de notre passion. Bon n'en parlons plus, à moins d'un ..............nouveau cas détecté.

Résultat de recherche d'images pour "starting blocks"

Donc c'est bien Go ! pour 2017, tous sur vos starting blocs, pour un départ imminent.

A la maison, après un hiver pas trop méchant mais combien trop long, la saison se prépare. Heureusement que je me réfère à mon journal personnel, une sorte d'agenda en terme de préparation, pour ne pas oublier certaines obligations. PMV POX et Paratyphose ont bien été injectés aux dates prévues. Maintenant place aux accouplements pour dimanche prochain le 19 mars, à moins d'une journée exécrable, auquel cas je décalerai de 1 ou 2 jours pour profiter d'une journée agréable et bien ensoleillée pour les "amoureux à plumes".

C'est 39 couples qui devraient être rassemblés. 24 couples de vieux de plus de 2 ans et 15 couples de 2 ans. Les 30 yearlings mâles ne verront aucun changement. Bien qu'un ou deux couples de "tantouse" ont tendance à se former, mais rien de grave, la sélection en cours de saison fera le reste. Pour ces 30 novices, il est possible que leur éducation commence la semaine prochaine.   

Chose inhabituelle depuis que je joue, soit plus de 40 années, il y a toujours "ZÉRO" jeune au colombier. Significatif de mon intention de vouloir diminuer l'équipe dans les années à venir. Moins de jeunes ce qui m'aménera à avoir moins d'1 an, d'où moins de vieux. Car trop astreignant et trop coûteux. Revenir à une quantité raisonnable, plus facile à gérer. Comme 24 vieux (2 ans inclus), une trentaine de yearlings et une bonne quarantaine de jeunes en saison, soit un total en période d'hiver, avec les 6 couples de repros actuels, de 90 pigeons au lieu des 137 actuellement. Il sera possible de baisser encore plus en réfléchissant sur l'intérêt des reproducteurs ??.

Voilà mon objectif.