On est dans l'attente de St Vincent que Barcelone occupe encore mon esprit. C'est un peu comme dans le film tiré d'une histoire vraie; "Omar m'a tuer" la phrase d'accusation retrouvée en lettres de sang près du corps de Ghislaine Marchal, découvert sans vie par les gendarmes dans la ...

Là je pourrais dire, "Barcelone m'a tué" bien que la ressemblance est démesurée. Mais c'est pour vous dire l'impacte que peut avoir un concours catastrophique sur un petit colombophile de Burbure.

2 sont rentrés, le 1 et le 3. Manque encore les 2, 4 et 5. Et pourtant j'ai toujours l'oeil pointé sur la trappe dès mon retour d'une quelconque absence. C'est plus fort que moi. J'ai de plus en plus de mal à perdre "bêtement" mes bêtes. Et les témoignages d'autres colombophiles touchés ne font pas pour me remettre en scelle aussi facilement. Le dernier témoignage de notre champion français, Gery Etuin, en est la preuve. Après avoir récupéré son N°1 le fameux "Narbonne I" au Crotoy, signalé par de braves gens du coin, celui-ci a cessé de vivre lors du retour au colombier, bientôt dans les mains mêmes de son propriétaire. Quelle fin tragique pour une vedette.

Pourtant les St Vincent sont partis, comme si de rien n'était. En espérant qu'ils seront en capacité de me remettre en piste. Une belle petite équipe de 11 pigeons, plein d'avenir qui devrait être au RDV.

1- Le "701" mon deuxième arrivé de Pau. Il était prévu pour Marseille, mais il est parti à St Vincent. Histoire de marquer quelques points aux championnats, chose que j'avais déjà réalisé l'an passé avec le "723", mais que j'ai perdu......En espérant que l'histoire ne se répétera pas.

2- Le "273" mon premier de Pau.

3- Le "862" ne m'a jamais déçu.

4- Le "314" classé à Pau.

5- Le "283" un nouveau.

6- Le "317" un nouveau.

7- Le "831" un rescapé de Barcrelone 2016 (rapatrié d'Amiens par un ami).

8- Le "338" un nouveau.

9- Le "331" un nouveau.

10- Le "832" un rescapé de Barcelone 2016 (rentré plusieurs semaines après)

11- Le "319" un nouveau.

Voilà ma petite équipe pour cette étape de St Vincent.

Concernant Marseille, 5 sont au vestiaire. Un dernier entraînement aujourd'hui sur Amiens, histoire de garder la forme avant le départ de lundi prochain.

Les 14 pigeons de 2 ans en attente de Narbonne sont en récupération de St Vincent des CALC avant de faire un dernier échauffement en vitesse ce week-end.

Les 26 yearlings, après Brive et Châteauroux sont en phase de sélection sur une dernière étape pas encore définie (St Junien ou Agen des CALC).

La trentaine de jeunes se fait du "gras" avec de l'eau, du grain et de la liberté.

Et moi je gratte au matin et au soir et je ne suis le seul.

Capture