Dernière ligne droite pour le sprint final au championnat de St Omer. Les marrons sont certainement cuits pour la 1ère place du podium Audomarois  Ce sera probablement pour notre dévoué et leader incontournable de la mise en loge, Michel Dubois. Mais rien n'est encore vraiment signé, car dans son ombre se profile un compétiteur "hors classe", Pascal Fournez d'Ames. Pascal n'a pas dit son dernier mot. Nous fera t'il les coups de Barcelone et de St Vincent avec sur ces 2 concours un 100% de réussite et en tête, lui permettant d'engranger une accumulation de points importante. Un 4/4 à Barcelone pour la 35ème place sur les 67 prix possible et un 5/5 à St Vincent pour le 89ème place sur les 109 prix possible. Mais attention que ça ne tourne pas en mauvaise "note" comme à Marseille où c'est un "0" pointé qu'il avait encaissé. Mais le manque d'intérêt de ce concours par les amateurs de la mise en loge en fait une étape peu intéressante pour ce championnat question points. Une brosse qui du coup ne semblait pas préoccupé notre champion d'Ames. Donc un "Poulidor" capable du pire comme du meilleur. Mais sa mine rassurée de ses derniers jours nous laisse supposer que ses pointeurs de St Vincent sauront refaire la même chose à Perpignan. Attendons le verdict.

Capture

Les 20 premiers sur les 81 inscrits

Pour Boeu Boeuf, un saut en avant de 9 places depuis Barcelone !

Et derrière assez loin, le Boeu Boeuf avec un petit groupe de poursuivants qui joueront du coude pour la troisième place du podium. Avec un avantage pour notre ami José Lecerf qui pour sa première année à St Omer semble avoir trouvé ses marques. Pour preuve, ses 2 première places sur Marseille et Narbonne. Puis Yves Thery qui aurait pu nous refaire le coup de Pau, mais malheureusement l'équipe est affaibli avec la perte de son leader à St Vincent ou Christophe Clabaux, calme et serein, un habitué des podiums internationaux. J'oubliais notre Gravelinois, Roger Sénicourt, qui malgré ses nombreux accidents de parcours (mortalité, perte et blessure) n'ai pas très loin du peloton de chasse et pourrait bien nous faire la surprise.

Bref, suspence pour la 1ère et 2ème marche, suspense pour la troisième marche. A suivre.

En attendant, c'est 5 pigeons qui y sont partis, 3 vieux de 5 et 6 ans et 2 vieux de 3 ans.

En 1, le "701", un 5 ans, revenu de Pau et St Vincent avec succès.

En 2 et 3 les "901" et "935", des 6 ans, tous les 2 à peine refroidis de Marseille.

En 4 et 5 les "317" et "331", des 3 ans, revenus en dehors des prix à St Vincent.

Voilà pour ce dernier concours 2017.