Enfin des propositions qui vont dans le bon sens.

Enlogement des internationaux

le mardi à partir de 2018?

C'est en tout cas ce que l'on a pu entendre dans les coulisses lors de la réunion qui s'est tenue entre les organisateurs de concours nationaux et internationaux le 13 septembre.

Préférable d'enloger le mardi soir? (les moyens de transport de l'an 2000 le permettent)

La proposition de procéder à l'enlogement des concours internationaux le mardi soir à partir de l'année prochaine, avec lâcher le vendredi, a été formulée lors de la réunion entre la fédération colombophile belge (RFCB) et les organisateurs des concours nationaux et internationaux. Il y aura cependant une exception avec le concours international de  Barcelone, dont l'enlogement restera fixé au dimanche. La question sera prochainement débattue lors de la prochaine réunion entre les organisateurs et les pays participants aux concours internationaux. Peut-être trouveront-ils un consensus. Pour Pau, Agen, St-Vincent, Marseille, Narbonne et Perpignan, l'enlogement pourrait donc être prochainement fixé au mardi.

Barcelone: lâcher plus tôt? (Merci à nos dirigeants Français. L'humain "animal" d'abord)

La France a formulé la demande de lâcher le concours de Barcelone dès la première heure possible, en tenant évidemment compte des conditions climatologiques. Cela permettra notamment d'éviter un massacre comme lors de l'édition 2017 où le thermomètre affichait des températures s'élevant jusqu'à 38°C. Procéder à un lâcher dès la première heure en cas de conditions favorables serait une décision nécessaire pour le bien-être de nos pigeons, c'est en tout cas l'argumentation avancée par la délégation française.

Agen: raccourcissement de la distance minimale (j'en connais un qui doit s'y retrouver et à juste titre, .........il est de Morbecque..)

Pour Agen, la distance minimale de participation sera diminuée et désormais portée à 675 km avec l'aval de la Belgique et des Pays-Bas. Cela devrait doper les contingents de pigeons français.

Marseille: retour à l'ancien lieu de lâcher? (Un léger mieux pour nos bêtes)

Si cela est possible, on souhaiterait revenir à l'ancien lieu de lâcher pour le concours international de Marseille. Si toutefois cela n'est pas possible, on prendrait éventuellement l'option de Martigues. Ici aussi la distance minimale de participation serait fixée à 675 km, même si cela doit encore être approuvé par l'organisation du concours, le CFW de Mr. Stoclet, avant d'être finalement validé par le Comité Sportif National de la RFCB, qui se déroulera vendredi prochain.

Pau: une réduction des coûts mise sur la table (bien pour le porte-monnaie, moins bien pour la qualité)

Pour Pau, il a été demandé de fixer le coût de participation à 3,5€, cela afin de rendre l'étape plus compétitive vis-à-vis des autres concours internationaux. L'organisateur de Pau, La Colombe Joyeuse, en a pris bonne note et en discutera en interne.

Suppression des contrôles avec la bague caoutchouc? (Jamais assez de contrôles)

En guise de conclusion, la question de la suppression du contrôle caoutchouc a été mise sur la table, un contrôle maintenu principalement par les organisateurs belges. Cependant, lors de la dernière Assemblée Générale de la RFCB, l'intention était de déjà supprimer ce contrôle en Belgique. Dans tous les cas, cette question figurera à l'agenda de la prochaine réunion du Comité Sportif National de la RFCB.