Résultats sommaires des élections Artois-Lys.

Image associée

C'est loin d'être une branlée 

Permettez moi de revenir une dernière fois sur ces élections d'Artois-Lys de vendredi passé..

Aucun litige n'est à soulever. Les chiffres ont été dévoilés au terme du dépouillement et il n'y rien à redire sur l'organisation de ce vote proprement dit.

66 voix pour le Président sortant, c'est à dire Sébastien Dubois.

42 voix pour le candidat au même poste, en l'ocurence Jean-Marie Deschamp.

0 voix pour le 3ème postulant, toujours au même poste, mais c'est normal, celui ci s'était retiré de la joute avant l'affrontement mais après avoir lancé quelques propositions plus ou moins acceptables (sur le personnel transport et sur l'ouverture du transport à tous), c'est ce que j'ai pu retenir de M. Graux.

Que dire des préliminaires. Un peu long pour certains, mais c'est normal, nous n'avions pas eu l'occasion d'en débattre auparavant. C'est le "bouche à oreille" et certains blogs qui ont permis d'avoir un peu d'info sur cet évènement à venir, mais rien d'officiel. Ni d'information sur les éventuels candidats. Tout c'est fait dans la foulée le soir même: bilan du mandat écoulé et programmes à venir des candidats, suivis de quelques prises de paroles inaudibles. 

Pour ce qui est du bilan, que ce soit sur le transport, la trésorerie ou sur la qualité des lâchers, il est difficile de ne pas admettre qu'il est positif. Des sujets d'ailleurs qui, je pense, n'avaient pas été mis en cause par le candidat Jean-Marie Deschamp. Seul sujet de discorde, celui des lâchers séparés. 

Et que dire de la liste menée par Jean-Marie Deschamp, favorable à un retour des lâchers séparés Artois-Lys et surtout en groupement, celle que je soutenais, qui n'a pas été choisie par la majorité, il faut l'accepter. Mais avec ses 42 voix, soit 39% des choix exprimés, c'est un bon score pour une première fois, surtout sans tambour ni trompette et sans campagne. Le nouveau bureau va-t'il en tenir compte dans ces nouveaux projets, nous l'espèrons.

J'ai cru entendre quelques propositions évoquées en salle:

Des lâchers un peu plus à l'Ouest. Ça ne me semble pas la bonne solution. Nous l'avions expérimenté à "La Plume Artésienne" chose que nous avons dû abandonné en cours de saison suite à des lâchers rendus difficiles par la pluies et les brumes assez présentes sur cette ligne de Brionne, Lisieux et L'aigle.

Des lâchers avec d'autres ententes situées à l'Ouest de la notre. Là OUI, ça me semble plus intéressant. Ça permettrait aux pigeons d'affronter un front plus large leur permettant de se distinguer un peu plus librement.

Mais voilà, trouveront-ils des ententes à l'Ouest favorables à ce projet et surtout auront-ils la volonté d'aller frapper à leurs portes pour négocier (transport/lâcher, donnant/donnant) éventuels ?

Et pourtant, malgré une salle comble pour cet évènement important, beaucoup continuent à consulter ce blog (400 visites/jour). Un moyen certainement pour beaucoup d'amateurs extérieurs d'y trouver quelques informations complémentaires ou de gazette. Mais pour certains, ceux que j'appelle les petits "fouinards" ou les "crabes", eux le consultent non pas pour être informés, mais pour espérer y trouver une faille dans mes propos qui leur permettrait de trouver une nouvelle fois l'occasion de m'insulter lors de réunion diverses sur des sujets qui ne nous rassemblent pas. Mais rassurez-vous, après m'avoir dénigré et surtout après avoir ingurgité nos derniers vitessiers, ils finiront par se bouffer entre-eux. Mais beaucoup ne seront plus là pour le voir. Car à entendre les amateurs pros' Jean-Marie, un peu sonnés par cette aventure, beaucoup envisagent de passer aux Fédéraux ou aux CALC. Une autre aventure qui pourrait les maintenir dans notre colombophilie.

Je profite de ce moment calme et solitaire pour revenir sur le sujet "remise des prix du groupement", qui m'a été également reproché en salle. Là encore je ne peux que soutenir les actions d'animations menées par son Président actuel, Roger Tantart, qui d'après les "ont dits"  ou comptes rendus multiples, sont une réussite. Et c'est tant mieux pour notre sport. Mais personnellement, toujours pour cette raison de lâchers uniques au sein du groupement de Béthune, je ne peux y participer sereinement et faire la fête comme ci de rien n'était. C'est un peu mon moyen de rébellion. C'est peut-être dérisoire pour vous et j'y perds certainement quelques choses. Mais on n'est comme on naît. Et je le répète pour être bien clair: OUI aux lâchers uniques avec plusieurs groupements situés à l'Est comme à l'Ouest du notre. NON aux lâchers uniques au sein de notre groupement de Béthune, de plus avec d'autres groupements ou sociétés situés à l'Est du notre, tels qu'ils sont effectués aujourd'hui. Mais là aussi il semble difficile d'en trouver à l'Ouest. A moins que l'ordre vienne de plus haut ?

Pour terminer, je réitère ce que j'ai pu m'évertuer à dire en assemblée ce soir là, sans sono et dans un brouhaha entretenu par quelques personnes venues en débattre "férocement". Des amateurs pourtant amis depuis de longues dates, mais qui s'étaient transformés pour un soir en machine à dévorer la part du gâteau situé à l'Ouest. A croire qu'ils avaient beaucoup plus faim que nous.

Capture 1

J'assume mes écrits, mais pas l'interprétation que certains colportent

et surtout pas par l'utilisation de mots grossiers

Voilà, je n'y reviendrai plus et j'espère que vous m'accorderez une finalité à ces moments peu intéressants et fatiguants pour tous. Des moments où l'on a perdu des amis pourtant présents, des moments également révélateurs concernant certains, brefs des moments de vérité où le jeu de demain l'emporte sur la vieille amitié.

J'espère n'avoir froissé personne dans mes propos qui nécessiteraient une visite au tribunal. Maintenant si vous n'êtes pas froissé, mais que mes propos vous dérangent, ne venez plus sur ce blog. Merci d'avance. 

Tournons-nous maintenant vers nos "bêtes à plumes" pour les préparer au mieux à l'horizon des "combats" de demain.

A bientôt pour de nouvelles aventures internationales qui m'éloignent, heureusement, de cette ambiance de vendredi soir.

En attendant le week-end du CIF à Avion, direction Houlle le week-end prochain pour le "bain" des champions de St Omer, avec les amis marathoniens: Pascal, Yves, Christophe, etc..... 

Bonne semaine.