Quoi de mieux pour qu'un concours soit une réusite? Avoir une météo favorable, un vent équitable pour tous et surtout une admirable masse au départ de l'épreuve où seul les dégourdis pouvaient s'en sortir sans trop d'effort. Car c'est 23 000 pigeons qui ont été lâchés d'un seul coup à 8h de Chäteauroux. De quoi nous faire rêver sur ce que pourrait être nos concours si les hommes savaient se parler.

Capture

Je t'aime moi non plus 

En attendant l'apaisement, ce Châteauroux ouvre la saison des fédéraux 2018.

Pour ma part ce sont 24 vieux qui ont fait parti de cette étape de 417 km: 14h18, 20, 21, 23, 26, 29 (As Mareille 2017), 29, 29, 35  (très certainement mon prochain N°1 de Barcelone), 37 (As Pau 2017), 38, 43, 44, 52, 56, 59, 59, 15h03, 07, 10, 15, 29 et encore un manquant au soir. 13 prix au général NPC

A voir les feuilles de dépouillement à Isbergues et les commentaires sur certains blogs, des pigeons sont pointés tôt de tous les côtés, mais pas mal d'arrivées ont des écarts pénalisants. Un concours qui pourrait bien se clôtuer, pour moi, vers les 14h30. Mais sait-on jamais ?????

24 vieux dont certains sont programmés pour Pau et d'autres pour Barcelone. Mais les étapes phares sont encore assez lointaines, reste à trouver l'étape de préparation finale qui ne nuira pas à celle visée. C'est certainement l'une des difficultés que le coach doit surmonter pour espérer atteindre et rester dans le peloton de tête des championnats internationaux. 

Demain c'est les 26 yearlings de St Just / Eure (180 km) qui devront se distinguer.

A suivre.