Perpignan, tout le monde descend.

C'est Perpignan qui ferme la marche des internationaux et comme chaque année depuis que je joue les inters, j'apprécie ce moment qui clôt cette série de 7 concours qui s'enchaînent à la file, sans laisser de répit, ni pour les pigeons, ni pour le manager. Une année encore bien difficile pour tous, où après la pluie et le froid du début de saison, vint le chaud et le sec pour la suite.

Un Perpignan difficile pour la majorité des participants, où le fait de ne pas pouvoir en avoir le soir même dans le Nord Pas de Calais démontre que ce Perpignan cuvée 2018, n'était une partie de plaisir pour la majorité des participants.

nhr

La fameuse barre des plus de 800 km qui a eu toute sa signification lors de ce dernier Perpignan

Un mur infranchissable le même jour pour les pigeons situés au-dessus

Et pourtant la majorité des pigeons, ceux du dimanche matin, même très tôt, ne peuvent que s'incliner pour la place d'honneur devant ce pigeon d'Auvillars officialisé la veille à 19h48 pour 769 km. Un pigeon qui a su jouer courageusement de son "faible" kilométrage pour réaliser cette grande prouesse du jour même du lâcher.

C'est le risque des lâchers matinaux effectués par vent de Nord ou Nord/Est avec des participants ayant des distances très inférieures à 800 km. Il leur sera toujours possible, s'ils ont la qualité dans leur effectif, d'avoir la chance d'en prendre au soir, alors que pour les autres, ceux au-dessus des 800 km et plus, l'espérance est quasi impossible. A souligner pourtant les quelques belles prouesses des pigeons du jour de: François Bouton pris à 21h03 avec ses 824 km, Philippe Bazille pris à 21h26 avec ses 834 km, Jean-Luc Fauqueux pris à 21h43 avec ses 837 km et quelques autres à 800 km et des poussières.

La situation est souvent différente par vent poussant, où là, les points lointains ont souvent l'oportunité d'en prendre le même jour que les points courts.

Difficile de prévoir et surtout difficile de satisfaire tout le monde.

En tous cas, on retiendra éternellement ce pigeon d'Auvillars situé dans le département du Calvados en région Normandie, comme 1er national France sur Perpignan 2019.

mpl

Au tandem Cholet P & J

Concernant les miens et leurs 882 km, vous vous doutez bien que ce n'est qu'au matin du 2ème qu'ils se pointent. Un coup de 3 au alentour de 9h.

ki ,

Une arrivée pas des plus mauvaise, à la vue des autres arrivées. Inutile de vous dire que nombreux sont les amateurs qui n'ont pas eu la chance d'en prendre, preuve que Perpignan est souvent le concours de trop en fin de saison pour beaucoup de participants, s'en oublier que c'est le plus lointain sur notre territoire, avec en plus cette année sa nuitée de plus et son vent de N/E pour le retour.

Maintenant place au tri, au passage des 1an chez les vieux, à l'élevage des tardifs et surtout au.....

nhr

 Au repos