22 août 2019

Chercher, toujours et encore chercher !

A peine le dernier concours clôturé que la sélection bats son plein. Un acte, pas des plus marrants, mais indispensable pour l'avenir du colombier. Surtout ne pas attendre la fin de la mue où là, tous sont beaux et bons, car on a oublié le déroulement de la saison sportive. Non, c'est à chaud, dans la lancée qu'il faut éliminer les traînards, avec parfois un joker pour ceux qui étaient les meilleurs avant. Mais c'est pas tout. N'est-ce pas le moment de faire le point sur le colombier. As-t'on les outils pour bien travailler,... [Lire la suite]
Posté par Serge OBOEUF à 22:53 - Commentaires [4] - Permalien [#]

20 août 2019

Anticiper les aléas de demain.

La saison est terminée, qu'il faut déjà se préparer pour la suivante de 2020. Certainement du même cru que 2018 et 2019, avec des difficultés météorologiques sans cesse en progression devenues mêmes incontournables d'après les spécialistes, grosses chaleurs, gros orages, grosses gouttes, gros grêlons, gros coups de vents, grosses perturbations, bref des évènements démesurés qui ne cessent de monter en puissance, battants ainsi leurs propres records de la veille. Sans oublier la prolifération des rapaces protégés et "incontrôlée" de... [Lire la suite]
Posté par Serge OBOEUF à 15:12 - Commentaires [4] - Permalien [#]
05 août 2019

Perpignan pour clôturer

Perpignan, tout le monde descend. C'est Perpignan qui ferme la marche des internationaux et comme chaque année depuis que je joue les inters, j'apprécie ce moment qui clôt cette série de 7 concours qui s'enchaînent à la file, sans laisser de répit, ni pour les pigeons, ni pour le manager. Une année encore bien difficile pour tous, où après la pluie et le froid du début de saison, vint le chaud et le sec pour la suite. Un Perpignan difficile pour la majorité des participants, où le fait de ne pas pouvoir en avoir le soir même dans le... [Lire la suite]
Posté par Serge OBOEUF à 14:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 août 2019

Narbonne impressionnant

Impressionnant pourquoi ? Avec entre autre, les 3 nuitées supplémentaires aux 4 nuitées de base pour les concours internationaux sauf Barcelone qui en compte 5, et une semaine plus que délicate avec ce pic de chaleur à plus de 40°, le tout avant d'entamer un retour de plus de 800 km, je pensais revoir des bêtes plus qu'afaiblis. Quel ne fût pas mon étonnement de constater leur état plus que normal pour ce Narbonne. Certes le vent favorable les aura soulagé d'une épreuve qui aurait pu mal tourner si en plus des tourmentes de la... [Lire la suite]
Posté par Serge OBOEUF à 22:12 - Commentaires [2] - Permalien [#]