14 juin 2013

Pas sûr qu'ils lâchent demain. Eh bien...... ?

 



Belgique 2075 pigeons

Allemagne 1038 pigeons

Hollandais 3124 pigeons

Luxembourg 40 pigeons

Angleterre 345 pigeons

France 1905 pigeons

Soit un total de 8527 pigeons au départ de Pau avec lâcher prévu demain vendredi 14 juin

Effectivement ce 1er concours international sur Pau, organisé par nos voisins, risque à mon avis, de ne pas être lâché demain. La raison principale qui pourrait être retenu, n'est pas trop la météo sur le lieu même du lâcher que l'on annonce avec un ciel couvert, mais bien ce léger vent de Nord/Est au départ puis d'Est jusque Paris et pour terminer de Sud/Ouest. Des conditions justes pour tous. Par contre le lendemain Météo France annonce un vent soutenu de Sud/Ouest qui pourrait être plus avantageux pour nos amis belges et hollandais, avides de victoires internationales. Adieu le podium pour les français et anglais.

Le pigeonnier est représenté cette année par 5 participants:

1) le 089756/08, déjà primé 2 fois à Pau dont une 11ème place au national de 2010 puis Perpignan et Barcelone en 2012.

2) le 348940/10, primé au St Vincent CALC 2011 puis au St Vincent international de 2012.

3) le 348974/10, primé comme le précédent.

4) le 035765/10, même palmarès que les 2 précédents.

5) le 086901/11, le seul novice du groupe qui doit confirmer mon intérêt pour cette lignée (Bodart) que je cultive.

On sera fixé demain.

Bonne nuit.

Bonjour,

 

Eh bien, Oui, je me suis trompé, ils sont partis depuis 6h45.

Bonne chance à tous.

Posté par Serge OBOEUF à 00:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]


10 juin 2013

Soyons raisonnables !

C'est la décision qu'a pris, Patrice Cadart, notre responsable et Président du transport "La Plume Artésienne", en proposant de modifier les étapes sportives du week-end prochain.

En effet nous devions jouer: Angerville, pour nos catégories vieux et 1 an et Pontoise pour nos jeunes. Mais les retours d'hier ont viré pour tous à la catastrophe. Malgré les précautions prises par nos responsables (Président, consultants et responsables sur les lieux). notamment le rapprochement des vieux et 1 an de Mantes à Clermont, où étaient nos jeunes, en espérant un lâcher, puis un deuxième mouvement plus proche sur Bove (75 km) où là, le ciel et la ligne de vol permettaient un lâcher en toute sécurité. Eh bien non! la météo nous avait caché quelque chose, mais quoi ??

Résultat, des arrivées pitoyables en vieux, 1 an et surtout en jeune, avec des absences pouvant être évaluées entre 25% et 75% suivant les chanceux. Car peut-on encore parler de classe ou d'origine avec de tels conditions.

Donc, pour donner un peu de répit à nos pigeons, dimanche prochain, le 16 juin, nous ne jouerons que Clermont toutes catégories.

Qu'on se le dise !

Merci de votre compréhension.

Serge oboeuf pour le Président Patrice Cadart.

 

Posté par Serge OBOEUF à 11:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 juin 2013

Evaluation arithmétique, .....ZERO pointé !

Pourtant avec ce vent de Nord/Est soutenu à nous décoiffer, j'aurais penser que ce concours de plus de 500 km, allait être difficile. Mais il semble qu'il n'était pas du même sens sur tout le trajet et les pigeons en ont profité pour en surprendre plus d'un.

Il était 15h00 lorsque je m'apprétais à mettre tout en place pour l'arrivée des pigeons que j'avais prévu vers 16h00. Et quel ne fût pas mon étonnement de voir se poser un pigeon sur le toit des yearlings à ce moment. Persuadé qu'il s'agissait d'un revenant perdu sur le dernier Blois, je le dévisageais et très vite je pris conscience que c'était bien un pigeon de Gerzat qui venait de me surprendre. Le pauvre semblait être surpris de l'accueil inhabituel que je lui avait réservé. Rien n'était prêt, trappe fermée, électronique éteint, femelle absente, fontaine vide, bref rien. Et c'est à 15h03, en pleine panique, qu'il était enfin officialiser. C'était un yearling, mon 1er marqué, le même qui avait pointé à la 11ème place au Châteauroux du 26 mai dernier. Il confirma ma surprise en étant également signalé le premier de la mise en loge de Lillers où était partis, avec lui, plus de 300 pigeons toutes catégories. Se permettant même de "biner" les vieux "de Régis et d'Yves", 2 références à la mise en loge.  

Voici la vedette au réveil, encore un peu secoué, mais en bonne santé si l'on peut en croire l'état des fientes de la nuit. Il est de l'origine de mes Léon Bodart, plus exactement de son JPP Slots. Merci Léon !

DSC04599

 

Le second était encore un 1 an et le troisième enfin un vieux (le Marseille), il était le premier de mes 8 vieux engagés. 2 autres allaient le suivre et puis plus rien. 5 des 8 vieux manquaient à l'appel au dépouillement alors que dans l'équipe des 12 yearlings, tous étaient rentrés.

Voici l'a rrivée:

15h17, 37, 39 sur les 8 vieux

15h03, 11, 28, 47, 48, 16h04, 14, 25, 27, 17h06, 15 et 57 pour les yearlings

J'étais très satisfait des 12 yearlings, avec certainement un bon pourcentage de prix, mais surtout avec un prix de tête qui devrait se situer dans le premier peloton des yearlings engagés à ce premier concours fédéral à rayon Nord Pas de Calais. Mais par contre, légèrement inquiet des 5 vieux. Heureusement, 4 m'attendaient à mon retour du dépouillement, mais 1 était toujours absent au soir.

Quel bilan pouvais-je tirer de ce concours. Des 1 an bien en place, mais une partie des vieux pas très rassurante pour l'avenir. La réflexion sera de mise ces prochains jours. En attendant, leur programme de préparation à un concours international est maintenu, ils assumeront leur avenir. 

Posté par Serge OBOEUF à 23:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 juin 2013

Il y aura des manquants

Pourtant la météo avait donné son feu vert ce samedi pour ce 2ème concours du CALC qui avait choisi la ville de St Junien, ville du département de Haute Vienne, située à 530 km de la maison.

Déjà avec un lâcher à 9h10 et un vent de Nord sur tout le trajet, on était averti que le retour n'allait pas être une simple formalité pour nos athlètes ailés. C'est après plus de 8h36 d'effort que mon premier, le plus vieux de l'équipe (7 ans) le "Noir", se posa sur la trappe, sans montrer trop de fatigue. Content de voir ce vétéran, mais septique sur la suite, car il venait de me faire comprendre que ça n'allait pas être du gâteau pour les autres encore en vol.

Et c'est 11' après à 17h57, que j'allais voir le 2ème, un 2 ans le fils du Pau. Puis le "Plume Blanche" à 18h04 tous les 2 de la pleine direction.

Voici l'arrivée: 17h46, 57, 18h04, 07, 08, 12, 12, 15, 20 sur les 12 engagés. Les 3 autres, dont mon 1er inscrit, étaient au bercail à mon retour du dépouillement. Fortement soulagé de les voir tous au pigeonnier ce soir mais également satisfait de l'arrivée. Peut-être 8 prix. Eh bien non, c'est 5, on s'en contentera !

Une rentrée tardive, un ciel sombre et gris d'un mois novembre, un froid désolant m'oblige à les laisser avec leur partenaire pour cette nuit. On verra demain pour la séparation et les premiers soins.

Maintenant place à Riom pour les autres.  

Posté par Serge OBOEUF à 22:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 mai 2013

Non, non, vous ne rêvez pas !

 

 

DSC04591

 

C'est bien le ciel de Burbure 62151 (Pas de Calais) que j'ai pris en photo ce matin avec une partie de mes veufs à la volée. Un bleu "azur" comme celui de "St trop", enfin une belle journée dans le Nord.

Hier ce n'était pas la même chanson, ciel bas et plombé sans soleil avec un vent N/O, pas les conditions idéales pour nos pigeons du week-end. Mais dans l'ensemble ça été, tous on fait preuve de prudence dans les lâchers.

Les 13 yearlings célibats étaient partis à Mantes (18O km), le retour est correct: 1Oh13, 16, 17, 18, 19, 2O, 27, 31, 32, 36, 59 et 11h26 et le dernier dans l'après-midi. Je l'avais déjà repéré, il sera éliminé.

C'était le départ des jeunes pour Albert (60 km), un départ en compétition trop tôt, faute de beau temps pour l'apprentissage "maison". Pour moi, ça été un petit vol à 1O km mercredi passé, entre 2 averses, et hop ! c'était le premier concours pour 12 jeunes. 11 sont rentrés, un manquant. Les premiers sont à 14hOO, mais il n'y a pas de prix. Le constateur n'était pas prévu.

Il y avait Châteauroux Fédéral (417 km) aussi ce dimanche, faute de n'avoir pas pu lâcher samedi. Un beau concours qui n'a rien à envier à celui de la semaine passée sur Poitiers CALC. C'est un yearling qui ouvre le bal à 16h27 (annoncé 1er 1 an à la mise en loge de Lillers) puis encore un yearling à 16h3O pour enfin voir le premier des 13 vieux se poser à 16h34 (le Marseille). A souligner que les 3/4 venaient de direction, chose rare depuis un bon moment.

Pour les vieux: 16h34, 37, 46, 46, 55, 17hO1, O5, O6, 16, 2O, 48, 55, le dernier en soirée. Ceux prévu pour Pau sont les: 2ème, 4ème, 6ème, 7ème et 8ème constatés. Maintenant place, pour ces 5 désignés, à l'étape préparation "PAU". 

Pour les yearlings: 16h27, 3O, 47, 48, 52, 17hO4, O4, O9, 2O, 45, 45, le dernier ce matin.

Peut-être 5 prix en vieux et 7 ou 8 en yearlings. Bon concours !  

Le week-end prochain sera occupé par St Junien (529 km) avec 12 vieux, Langeais (387 km) avec les 12 célibats et Breteuil (1OO km) pour les 11 jeunes. Pas de quoi s'ennuyer.

Posté par Serge OBOEUF à 14:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]



20 mai 2013

Pourquoi cette différence dans une même région ?

Il est dommage que notre société d'Hurionville se situe dans le groupement de Béthune car pour le Blois de ce week-end, il aurait mieux fallu être sous les ordres des dirigeants de Saint Omer.

Pourquoi ? eh bien c'est tout simple, eux ont su anticiper le très mauvais temps annoncé de dimanche et de lundi. Les dirigeants de Saint-Omer ont pris l'intelligeante initiative d'avancer leur lâcher de Blois, comme nous prévu dimanche, à samedi et "roule ma poule", tout c'est très bien passé. Tandis que pour nous ça été la galère surtout pour nos pigeons. Pourtant même dans notre sous-groupement des dirigeants de sociétés avaient annulés leur concours invitation de ce long week-end. Inquiétant !

Cette situation me fait penser à 2011 au concours international de Tarbes, où en prévision de la mauvaise météo annoncée sur plusieurs jours, les dirigeants hollandais avaient, comme les dirigeants de l'Audomarois, avancé leur lâcher à vendredi, sans se préoccuper des dirigeants Belges qui eux ont, faute de pouvoir lâcher le samedi, le dimanche, le lundi, le mardi, décider enfin de se rapprocher à Agen pour lâcher nos pauvres bêtes le mercredi soit 4 jours après la date prévue mais surtout 8 jours après l'enlogement. Inquiétant !

Pourquoi cette différence de prise de décision, la qualité des dirigeants de sous-groupement serait-elle si différente dans une même région ? Pour ce qui concerne le nôtre, c'est nous les responsables, c'est nous qui les élisons. Alors si on a le choix, faisons le bilan et posons les bonnes questions avant de s'exprimer.

Sinon heureusement que la veille samedi, nous avons pu apprécier le plaisir de la colombophilie avec le retour de Poitiers du CALC. Beau concours avec un vent difficile pour tous où il fallait être déjà en forme pour figurer en tête.

A la maison la rentrée n'est pas vilaine, un peu tard par rapport à mon ami Michel Typret qui m'annonça son premier à 13h52 tandis que moi c'est 41' après que j'allais voir se pointer mon premier à 14h33 et le dernier à 15h26 pour un 466 km. Voici l'arrivée 14h33, 34, 38, 53, 53, 54, 57, 15hO9, O9, 17, 26 et 27 avec le "Noir" pour fermer la marche. Certainement 3 prix où peut-être 7 si le concours va jusque 15hOO, attendons le résultat on ne sait jamais, mais j'ai vu qu'il y avait de belles arrivées alors n'espérons pas trop la clôture à 15hOO.

Le week-end prochain l'autre équipe de vieux (12 + 1), dont figure ceux prévus pour Pau, ira à Châteauroux accompagnée des 14 yearlings veufs. Espérons une meilleure météo pour ce premier concours fédéral.   

   

Posté par Serge OBOEUF à 23:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 mai 2013

concours annulé

Désolé les amis, notre concours de lundi sur Albert est annulé, et devinez pourquoi ??????

La météo prévoit une chaleur torride et un soleil éblouissant à en aveugler nos chères volatiles. Alors comme on les aime nos chères petits "coulons", on préfère les laisser à la maison. On verra pour une autre date. Bon lundi de Pentecôte à tous, au coin du feu!!!!!!

J'arrête car je déprime avec ce temps de ........!

A bientôt

Posté par Serge OBOEUF à 01:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 mai 2013

Et encore ce vent d'ouest

Persuadé que nous allions avoir cette année des vents à dominances Est ou Nord/Est. Et bien non!...C'est encore un concours de 339 km avec un fort vent d'Ouest. Désolant, car situé où nous le sommes, c'est à dire à l'Ouest du rayon de jeu, il est impossible de tirer son épine du jeu. Parfois un pigeon arrive en se distinguer dans le haut du classement mais bien vite il est noyé dans la masse des autres concurrents situés eux à l'Est ou au Nord/est. Mais que faire ??, on ne peut que se contenter des miettes. Mais pendant encore combien de temps ??.

Pour ma part, je pense qu'il n'y a que la distance qui puisse remettre un peu d'ordre dans les arrivées. Et plus on jouera loin, plus l'écart s'estompera, mais il y aura toujours des secteurs, des régions, des pays qui auront la tâche plus facile en fonction de la direction du vent. Sauf que plus ils reviennent de loin, plus ils pourront rectifier et se maintenir dans la trajectoire la plus favorable. Mais là, il faut les pigeons et le mental, c'est autre chose.

En attendant, l'équipe de ce Blois est bien rentré au "bercail". 3 vieux sur les 13 et 6 yearlings sur les 14 figurent sur le résultat. Difficile de juger l'état de santé de cette équipe. Pour me rassurer et surtout par précaution aux symptômes d'adéno remarqués dans l'équipe restée au repos, ils auront un traitement avec 4 en 1 mix avant d'aller visiter, dans 15 jours, le département de l'Indre, plus particulièrement la ville de Châteauroux (417 km). 

 

 

 

Posté par Serge OBOEUF à 15:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 mai 2013

Il faut vite réagir.

En effet, j'ai eu la désagréable surprise de découvrir vendredi matin, que quelques graines étaient éparpillées dans les cases d'un 18 mois chez les vieux et d'un yearling célibataire 2013, tous 2 venaient de participer au Châteaudun de dimanche dernier avec en plus un prix pour le yearling célibataire qui s"était pointé le premier des 15 autres célibataires. Il faut se rendre à l'évidence depuis que l'on en parle ici, c'est bien l'adéno qui s'est invité à la maison. Chose surprenante pour des pigeons "adultes" alors qu' habituellement elle ne se dévoilait que sur les jeunes, aux moments des premières mises aux paniers propices au stress.

Sans hésitation et à 7 jours de la mise en loge de Poitiers, j'ai entrepris un traitement de 5 jours avec le produit 4 en 1 mix additionné d'électrolytes. On verra bien suivant leur comportement si je maintiens ce concours au programme.

Les 2 autres pigeonniers, 13 vieux et 14 yearlings, restés au repos dimanche passé et apparemment sans signe inquiétant, sont partis à Blois. On verra bien ??

 

Posté par Serge OBOEUF à 22:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 mai 2013

Pas facile ce Châteaudun

Il aura fallu presque 4 heures à mes pigeons pour parcourir ce Châteaudun de 286 km avec 4 vieux qui se classent sur les 12 enlogés et seulement 2 sur les 15 yearlings.

Le déroulement de l'arrivée allait confirmer le résultat, surtout chez les 1 an. C'est mon "Noir" le plus vieux de la colonie qui allait ouvrir le bal à 12h52 suivi de 3 autres avant l'heure, seuil de clôture chez les vieux. Dés son arrivée, je compris que le concours n'allait pas être une simple ballade, car il était assoiffé et un peu marqué comme la grande majorité des autres engagés, surtout chez les 1 an qui l'ont vraiment eu dur pour une 1ère confrontation à 2 nuits de panier. 

C'est le problème de la soif qui me chagrine. Certes c'est peut-être normal pour les 1 an qui n'ont pas encore pris l'habitude mais chez les vieux, dont la grande majorité à de l'expérience, c'est inquiétant. Et c'est un problème récurrent dans ces transports. Après en avoir discuté longuement, l'an passé, avec l'un des chauffeurs expérimenté, il est difficile de trouver la cause et pourtant il faut se rendre à l'évidence il y a une différence de fraîcheur, pour une même distance, entre un pigeon qui rentre d'un concours transporté par le CALC et un Fédéral. Je ne mets absolument pas en cause le personnel, que je connais et qui s'efforce au mieux, avec les moyens disponibles dont il dispose, d'assurer notre passion chaque week-end. Mais voilà quoi faire, quoi modifier ? (dommage que nos dirigeants respectifs ne s'entendent pas, car c'est nos pigeons qui en souffrent).

 

 

 

 

Posté par Serge OBOEUF à 23:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]



  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14