13 mars 2012

La relève de 2012

DSC04034

 

Voici les premiers jeunes 2012, issus des reproducteurs. Des jeunes pigeons "COOL" qui n'ont plus la pression que je pouvais leur infliger auparavant, époque où je l'ai exploité dès leur plus jeune âge. Désormais ils ont le temps de grandir, de se former et de prendre le temps qu'ils faut pour oser s'aventurer avec les premières volées. Je ne suis vraiment plus motiver de les motiver. Je les laisse tranquille, je ne les bousculent plus, ils se nourrissent qu'avec le mélange élevage saupoudré de temps en temps de lait en poudre et comme boisson, que de l'eau. Des jeunes élevés avec la formule: "STESSE ZERO". Des jeunes que je rendrai familier au panier "maison" et non au panier "société" en évitant ainsi, la première année, tout contact avec d'autres pigeons. Une année de mise à l'écart afin qu'ils puissent se former et se créer une résistance naturelle, évitant ainsi l'absorbtion de produits médicamenteux la première année. Si le nombre de pigeons est plus important que le nombre de places disponibles, je pratiquerai la sélection "prise en mains". Mais pour le passage en deuxième année, les critères de sélection "panier" seront retenus.  

Posté par Serge OBOEUF à 20:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]


09 mars 2012

La grande question

Ces derniers temps, j'ai eu l'occasion de rencontrer et de dialoguer avec des colombophiles de haut niveau dans le grand-fond dont certains ont à leurs actifs de magnifiques prestations avec notamment des As pigeons européen, des 1er prix nationaux et même internationaux. Le dialogue est facile et concernant les différents traitements médicaux, ils n'hésitent pas à dire qu'ils n'utilisent aucun traitement aveugle ni aucun vaccin contre la Paratyphose.

Sont-ils vraiment sincères ? , certainement, car qu'auraient-ils à prouver, puisque qu'ils sont parmi les meilleurs.

Autant je conçois que l'on puisse éviter les traitements dit "aveugles" contre: la trichomonase, la coccidiose et contre les vers avant la saison car effectivement ils n'ont pas été en contact avec d'autres pigeons. Mais une fois la saison entamée, il y a le risque de contamination dans les paniers avec les pigeons d'amateurs pas toujours regardant sur la santé de leurs bêtes.

Pour ma part, je suis assez convaincu qu'après une mue normale, des écarts de pontes restreints entre les différents couples, un élevage normale, un plumage normale, des caroncules normales, des fientes normales, bref avec un comportement normale à la maison, qu'il ne soit pas utile de traiter en préventif avant la saison ou même avant l'accouplement du printemps. Par contre, après la période dite de préparation en société, en sous-groupement et en régions mais surtout en préparation du concours phare,que l'on s'est fixé, je pense qu'il soit utile d'effectuer 2 traitements, l'un contre la tricho et l'autre contre les voies respiratoires, histoire de se rassurer et surtout de dormir tranquille.

Pour la Paratyphose, l'ayant eu en 1999, je pratique pour l'instant la vaccination préventive avec le vaccin atténué et pas de sentiment avec les sujets ayant des séquelles.

Il est évident que si un problème grave apparaît en cour d'année, j'irai voir un vétérinaire "compétent et pas vendeur". Ils en existe encore !

 

Posté par Serge OBOEUF à 20:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 mars 2012

Parmi les grands

Un évènement à savourer aujourd'hui, car demain ????

 

DSC03970

C.I.F 2011

6ème CHAMPIONNAT GENERAL

OBOEUF SERGE

 

Avait lieu ce dimanche 4 mars à Tourcoing, la remise des prix des "Internationaux de France" et quel plaisir de s'y rendre lorsque l'on sait que l'on va être mis un peu à l'honneur. Un moment agréable où bien sûr la récompense reçue en fait partie, mais le fait aussi de rencontrer des gens et de mettre un visage sur des noms qui nous sont très familiers au travers des résultats, des gens que l'on a pas souvent l'occasion de croiser, car demeurant en Vendée ou en l'Alsace vous comprendrez qu'il faut un grand évènement pour qu'ils se déplacent dans le Nord.

Et quelle simplicité au comptoir de rencontrer ces "étoiles" car il ne faut pas plus de 2 minutes pour entamer des débats sur telle ou telle façon de voir les choses pour progresser. Car en toute modestie, pour l'un, M. MORICEAU le Vendéen, c'est un premier prix national à Marseille 2010 et pour l'autre, M. WEISHAAR l'Alsacien, c'est un premier prix national Narbonne 2010. Et pas étonnant de leurs réussites car si leurs pigeons sont comme eux, ils en ont vraiment dans le ventre pour se taper un voyage de plus de 1300 km pour venir à une remise des prix en sachant que certains de nos voisins lauréats ne font même pas le déplacement pour quelques dizaines de kilomètres.

C'est là que l'on apprends qu'il n'y a pas de règle type. Pour MORICEAU, ses pigeons sont préparés sur la ligne du Nord de la France et Nord de l'Allemagne et pour WEISHAAR sur la ligne du sud Ouest sud de la France. Donc tous confrontés et habitués à croiser obligatoirement les gros contingents de pigeons Belges, Hollandais ou Français (les nôtres). Alors ont comprends un peu mieux pourquoi ceux de MORICEAU, lors du concours de Marseille, pour prendre la direction de la Vendée, arrivent à se détacher dès le départ de l'énorme masse de pigeons français, Belges, Hollandais, Allemands, etc...qui eux remontent vers le Nord. A préciser également que Bernard WEISHAAR adopte la méthode naturelle, c'est à dire aucun traitement, seule la valeur du pigeon s'exprime. Une méthode simple qui semble gagner du terrain et des prix.

 

Posté par Serge OBOEUF à 23:57 - Commentaires [2] - Permalien [#]

03 mars 2012

Les retrouvailles

C'est aujourd'hui, samedi 03 mars, que j'ai décidé de remettre en ménage les 36 couples (24 vieux et 12 yearlings). Certains couples ont été modifiés, en grande majorité pour des raisons d'infidèlité et/ou de manque d'engouement envers le conjoint lors des différentes préparations aux épreuves.

Dans l'ensemble, tout à l'air de bien se passer. Après une heure de présentation dans le casier où Madame est seule enfermée, évitant ainsi les premières fougues de Monsieur, les nouveaux couples sont libérés, les uns après les autres, seuls dans le pigeonnier, tandis que les vieux couples sont enfermés dans leur case en attendent leur tour pour profiter d'un peu de liberté. Ce sera seulement après 4 ou 5 jours qu'ils pourront tous se côtoyer dans le pigeonnier.

Non loin de là, les 13 célibats, 6 yearlings éduqués + 7 tardifs, n'auront pas cette chance là. ils seront joués simplement, sans motivation du couple formé, d'élevage réalisé ou de partenaire à retrouver, bref ils voleront pour eux même sans forcer, c'est ma réserve au cas où les autres yearlings, les 12 joués au veuf ne feraient pas l'affaire ou seraient victimes d'un désastre, on ne sait jamais.

Au pigeonnier des jeunes, la vie s'installe, une dizaine de jeunes, issus des reproducteurs, sont au sol et commencent à se dégourdir. A noter que j'ai remplacé la levure de bière par du lait en poudre où la composition est beaucoup plus variée et complète me permettant ainsi de supprimer l'apport de vitamines.  

 

Posté par Serge OBOEUF à 21:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 février 2012

En route pour 2012

L'hiver prend fin, la nature se réveille pour une nouvelle saison 2012.

Il est de même pour les pigeons qui après cette longue période d'inactivité, il faut songer à les remettre sur pattes pour les amener tout doucement au but que l'on s'est donné.

Pour ma part je prévois de remettre en ménage les 24 vieux et les 12 yearlings le 3 mars avec une mise au veuf sur grand jeune vers le 20 avril pour commencer les premiers vols de préparation fin avril.

D'ailleurs je profite pour proposer aux amateurs qui ont acquis un bon pour un jeune 2012 lors des différentes ventes, de me contacter (au 03.21.02.44.97) pour éventuellement venir le chercher vers le 20 avril ou sinon d'attendre comme il avait été prévu, le mois de septembre.

Les équipes sont déjà définis sur papier pour chaque concours international, tout en sachant qu'il sera peut-être nécessaire de les modifier en fonction du déroulement de début de saison.

Des 24 vieux, 6 devrait être préparés pour Pau, 6 pour Barcelone, 6 pour Marseille et 6 pour Narbonne, le dernier concours sur Perpignan devrait être composé de pigeons de plus de 2 ans ayant fait Barcelone ou St Vincent ou Marseille. Les 2 ans ne seront pas de la partie sur le Perpignan, ils auront pour leur première année dans les internationaux, un seul concours à effectuer avec bien sûr une place dans les prix et une bonne et rapide récupération après l'effort pour espérer une nouvelle place pour 2013. Des 11 deux ans, 3 devrait faire Pau, 2 iront à Marseille et 6 composeront l'équipe complète pour le Narbonne.

Pour les 13 vieux, 3 de trois ans à Pau, pour Barcelone un de 6 ans, deux de 5 ans et 3 de 4 ans. A Marseille 4 de trois ans.

Des Yearlings, les 12 veufs seront préparés pour le St Vincent du C.A.L.C, tandis que les 13 célibats composés de 6 yearlings expérimentés et de 7 tardifs, iront à Narbonne pour certains.

L'équipe de jeune sera issu cette année des 8 couples de reproducteurs et des 36 veufs.

A noter que cette année l'équipe de reproducteurs composée initialement de 6 couples s'est agrandie de 2 couples provenant directement de chez Léon BODART, des purs JPP de Gaston SLOTS. Car étant toujours convaincu que la réussite de la colonie BODART était en grande partie attribuée à la qualité de ses pigeons donc à l'origine qu'il avait construite avec ses TANTART, SLOTS, Van Der Wegen et FAUCHE. D'où ma volonté de préserver cette souche en composant mon équipe de reproducteur à plus 60% de cette même origine. Les 40 autres % étant composés du 115 (lignée du Nîmes 2002) sur la propre soeur du Nîmes et du 160 (lignée du Marseille sur la BAVENKOFF et propre frère du Narbonne) sur une demi-soeur par la mère (BODART sur la BAVENCOFF). 

Question des soins, rien de particulier, pour les voyageurs, de l'eau claire avec parfois du vinaigre de cidre et un mélange élevage avec 60% d'orge une seule fois par jour, les reproducteurs de l'eau claire avec parfois des vitamines et un mélange élevage à volonté. Aucun traitement avant et pendant la remise en ménage des reproducteurs et pourtant RAS sur ce premier élevage (14 jeunes sur les 16 possibles, 2 oeufs clairs dont un du vieux couple composé de la femelle de 1999, la soeur du Nîmes).

 

Posté par Serge OBOEUF à 20:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]



21 janvier 2012

Que des beaux pigeons

Que des beaux pigeons ou presque.

Les beaux, c'est pour Noël et Tony. Les moins beaux c'est pour Jack et pourtant ??

Ces derniers temps j'ai eu l'occasion d'aller rendre visite à 3 amateurs et le sujet de conversation était bien évidemment les pigeons. Chez Noël comme chez Tony, tout est passé dans mes mains, des beaux pigeons en veux-tu en voilà avec des origines impressionnantes: DEGUILLAGE, IMBRECHT, HERMES, BRAAKUIS, BATENBURG, BAZILLE, VAN DER WEGEN, Etc................... Que du beau monde !

Et pourtant, mes 2 amis n'affichent pas encore les palmarès que possèdent les parents d'origines de leurs pigeons. Mais patience:

Pour Noël cela ne m'étonne pas car c'est un colombiculteur, sa passion c'est l'élevage, le travail des accouplements, des croisements, des recherches. Mais apparemment il semble, depuis l'année passée, vouloir se lancer dans le jeu et il se montre déjà honorablement à PAU et AGEN. Attendons la suite ?

Pour Tony, installé seulement depuis 3 ans dans sa nouvelle maison, le départ est laborieux il est convaincu que ses pigeons avaient l'ornithose, suite à une mauvaise aération dans ses pigeonniers, un problème récurant qu'il pense avoir réglé cet hiver en modifiant sa toiture. Espérons que ça marchera ?

Si vraiment l'origine est prépondérante dans la réussite, à voir le montant des ventes en Belgique (comme celle d'André VERBESSELT qui écrase le record du monde de la vente la plus chère:1.292.400 euros ! pour 202 pigeons dont 123 jeunes 2011 avec une moyenne de 6.398 euros par pigeon), alors ils l'ont, un avantage qui devrait leur permettre de pointer rapidement. Mais ils sont conscients que cet avantage n'est pas l'unique solution, ça serait trop facile. Bon courage et bonne chance !

Chez Jack, certes des origines: TRONQUOY, DESMEYTER, VERMOTTE, AARDEN, CARTEUS mais également et depuis longtemps des beaux résultats avec une petite colonie. Alors qu'elle n'a pas été ma surprise, lorsqu'il m'a présenté tous ses athlètes, de constater qu'ils n'avaient rien à envier question physique et pourtant ils s'agissaient du 488707/06, 2ème As Européen, As pigeon C.I.F et bague d'or avec ses 4 prix à Pau, Barcelone, Marseille et Perpignan pour l'unique saison 2011, du 590457/02 nommé l'international avec ses 19 prix sur 20 engagements et pleins d'autres qui me remettaient en question sur le soit disant préjugé qui concerne à penser que beau = bon et bien NON pas chez Jack. Il sait les manier, les faire devenir BONS, même TRES BONS !! Il a un atout par rapport à Noêl et Tony, l'ancienneté, l'expérience et surtout un management d'une simplicité exemplaire où seul la bête s'exprime. Bravo JACK !


 

 

Posté par Serge OBOEUF à 20:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Une vente

Si des amateurs sont intéressés, voici les informations concernant une vente de pigeonneaux 2012 qui aura lieu à mon siège à Hurionville.  QU'ON SE LE DISE !

Et s'il y en a qui souhaitent acquérir un pigeonneau mais qui ne sont pas sûr de pouvoir être présent le jour de la vente, la mise de départ étant de 20€, qu'il me le fasse savoir, en précisant le nom et le montant souhaités, je postulerai pour eux à hauteur de la somme proposée.

 

AFFICHE VENTE 2012(1)

 

 

Posté par Serge OBOEUF à 17:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 janvier 2012

Palmarès depuis 2009

Voici un petit résumé de mes 3 premières saisons sportives dans les concours internationaux. On peut remarquer la belle progression au championnat général C.I.F, regroupant plus 300 membres de toute la France.

Le plus dur reste faire: C'est de s'y maintenir ????????  


2009 :

-Souston 3/8 yearlings

-Toulouse 11/19 yearlings

-Perpignan 6/13 vieux

10ème au championnat général yearling des internationaux de France (C.I.F)

Pas classé au championnat général vieux C.I.F

 

2010 :

-Pau 5/7 avec les 5 premiers marqués classés à partir de la 11ème place au national et la 82ème place à l’inter

-Barcelone 2/5

-Perpignan 2/5

13ème au championnat 1er inscrit C.I.F

12ème au championnat général C.I.F

 

2011 :

-Pau 2/5 à l’inter

-St Vincent 8/12 yearlings avec la 3ème série 3/3 et les 1ère et 5ème  séries 2/3 au CALC

-Barcelone 2/5 au national

-Marseille 5/5 au national et 4/5 à l’inter

-Narbonne 3/6 avec la  29ème place au national et la 64ème place à l’inter

-Perpignan 4/7 avec les 4 premiers marqués

7ème au championnat grand-fond du N P de C

13ème au championnat de l’A.I.F.

6ème au championnat général du C.I.F

 

Posté par Serge OBOEUF à 20:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 janvier 2012

Championnats internationaux 2011

Une saison qui pourtant avait mal commencé mais qui, au final, se termine assez bien.

Car, c'est à la 6ème place aux championnats des internationaux de France que je me retrouve. Une place plus qu'honorable pour un jeune amateur (bon c'est vrai j'ai 56 ans, mais...) dans ces épreuves internationales. Une place qui laisse derrière une multitude de noms d'amateurs prestigieux et renommés qui m'ont fait et me font encore rêver. Par politesse et respect pour eux je ne les citerais pas car les ayant suivi depuis quelques années, ils ne tarderont pas à se manifester de nouveaux. Alors profitons aujourd'hui de cette place d'honneur et espérons faire aussi bien l'année prochaine. Pourquoi pas un 1er, même national, ce serait "magique".

 

Posté par Serge OBOEUF à 19:38 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Perpignan la confirmation.

Nous voici arrivée à la fin de cette saison 2011 avec ce Perpignan qui permet, pour beaucoup d'amateurs, de pouvoir confirmer avec les pigeons s'étant déjà distingués sur Pau, Barcelone, Agen ou Marseille ou de permettre pour d'autres de se ressaisir une dernière fois.

J'étais rassuré, le résultat était satisfaisant. C'est 4 sur 7 qui se sont montrés au final avec les 1,2,3,4 constatés dans l'ordre de baguage, peut-être de la chance mais sur ces concours "marathoniens", j'ai l'impression de mieux connaître mes pigeons. C'est vrai qu'après coup c'est toujours plus facile, mais il fallait le faire. Voici la constation: 8h46, 8h50, 9h11, 9h54 les autres étaient après 13h30.

Le 1er c'est le "Noir 271/06" il était déjà tombé à Barcelone, le 2ème "l'Ecaillé 695/07" qui était tombé à Marselle, le 3ème "l'Ecaillé Plume Blanche 686/07" qui avait loupé de peu à Barcelone, le 4ème "le Bleu 184/08" qui était tombé à Barcelone. Les autres; le "Roux 756/08" et "l'Ecaillé le 175/08" pourtant tombés à Pau pour le Roux et à Marseille pour l'écaillé mais tous les deux étaient déjà dans le peloton de queue et enfin le dernier le "Bleu 163/08" ne s'était pas encore distingué cette année et n'aura plus l'occasion de le faire....

 

 

Posté par Serge OBOEUF à 19:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]



  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14